1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus : vos questions, nos réponses

Les interrogations sur le coronavirus continuent à se multiplier. Nous avons sélectionné les questions les plus fréquentes, auxquelles le Dr Tourmente a répondu.

Rédigé le

Coronavirus : vos questions, nos réponses
Crédits Photo : © Instituts américains de la santé (NIH) / Flickr CC BY 2.0

         J'ai 72 ans, j'ai besoin d'aller faire des courses alimentaires. J'ai deux masques FFP2 destinés au jardinage. Est-ce qu'ils peuvent être utiles ? 

Le masque FFP2 sert à se protéger quand on est proche d'une personne infectée, c’est pour cette raison qu’ils sont réservés au personnel soignant. Quant aux masques chirurgicaux, ils sont réservés aux patients infectés.

  •   Les masques périmés peuvent-ils être utilisés ?

Officiellement, les masques ont une date de péremption à respecter. Mais le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la santé a indiqué dans une instruction ministérielle qu'il était possible de les utiliser à condition de réaliser des tests pour vérifier leur état.

  • Je n'ai pas de gel hydroalcoolique, vous dites que le savon et l'eau ont le même effet mais on ne se promène pas avec du savon et de l'eau dans la poche !

On conseille aux personnes non malades de se laver les mains dès qu'elles rentrent chez elles, après avoir fait leurs courses. Durant toute la sortie, il est impératif de ne pas se toucher le visage au cas où les mains auraient été en contact avec le virus, et évidemment de respecter toutes les mesures barrière : distance de sécurité d'un mètre minimum entre deux personnes, éternuer dans son coude, etc.

  •       Mon mari est diabétique de type 1, il a 57 ans. Pouvez-vous m'expliquer en quoi le virus est dangereux pour lui ?

L’élévation permanente de la glycémie altère le système immunitaire et rend les diabétiques non équilibrés plus vulnérables à l’infection. Le taux de mortalité chez les patients diabétiques est évalué à 9,2 % contre 1,4 % pour les individus sans facteur de risque, selon une publication observant des patients chinois et publiée le mois dernier. Les patients ayant un daibète déséquilibré ou avec des complications sont donc considérés comme à risque.

Pour en savoir plus : Coronavirus et diabète, ce qu'il faut savoir

  •          Je suis greffée du foie. Je prends mon traitement habituel et de la cortisone. Je travaille comme assistante dentaire et mon généraliste ne veut pas me faire d'arrêt de travail. Ai-je le droit à un arrêt préventif ?

Probablement, car dans les suites d'une transplantation, les patients prennent un traitement immunosuppresseur, qui affaiblit les défenses immunitaires et vous prenez également des corticoïdes, ce qui majore le risque de formes graves. De plus, compte tenu de votre métier, vous ne pouvez pas faire du télétravail. Rapprochez-vous de la CPAM dont vous dépendez pour voir si vous pouvez y prétendre. Le Haut Conseil de la Santé Publique a publié une liste des personnes fragiles.

  •  J'ai subi une ablation totale de la thyroïde il y a 5 ans et je suis sous Lévothyrox®. Suis-je plus fragile et à risque ?

        A ma connaissance non, a fortiori si votre hypothyroïdie est bien équilibrée.

  •  Que penser des fake news comme les huiles essentielles, boire chaud, ou celle d'un certain Cat Antonio qui dit que le virus serait “made in France” (sic) ? La vidéo publiée sur Facebook mardi 17 mars, a été vue 3,3 millions de fois et partagée plus de 130.000 fois en 24 heures seulement avant d’être finalement signalée par Facebook comme contenant des fake news.

Nous avons consacré un article sur les fake news. Concernant celle sur le coronavirus made in France, elle repose sur des mécanismes propres à la théorie du complot. Retrouvez tous les arguments dans cet article du Huffington Post.

  •            Les consignes gouvernementales indiquent que les malades chroniques doivent rester chez eux. Pourriez-vous donner la liste exhaustive des maladies concernées ?

Au niveau des facteurs de risque, on parlait des maladies cardio-vasculaires, du diabète, des maladies respiratoires dans les études chinoises publiées il y a quelques semaines. Le président de la République à élargi ces mesures de précautions à toutes les maladies chroniques lors de son allocution télévisée de dimanche. Le Haut Conseil de la Santé Publique a publié une liste des patients à risque de formes sévères. 

  •        Peut-on détecter la présence du Covid-19 à partir de la sueur d'une personne pendant la période d'incubation ?

 Pour le moment, cette possibilité n’est pas évoquée par les scientifiques. Comme c’est un virus respiratoire, il est probable que non.

  •          Je suis atteint de la maladie de Biermer et de fibromyalgie, suis-je plus à risque face au coronavirus ?

Les deux pathologies que vous présentez ne font pas partie des facteurs de risque spécifiques. Le président de la République a parlé lors de sa dernière allocution télévisée de toutes les maladies chroniques car de manière générale elles affaiblissent l’organisme. Mais tout dépend de vos symptômes et de votre traitement, il faut en parler avec votre médecin.  


  •         Pourriez-vous faire un démenti sur l'effet des huiles essentielles qui selon certains permettrait de guérir de l'infection ? 

L'effet des huiles essentielles sur le coronavirus n'est absolument pas prouvé, aussi bien pour prévenir l'infection que pour la guérir.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr