1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus : « On découvre les choses au fur et à mesure, en même temps que le grand public »

En Chine, l’épidémie de coronavirus a tué 361 personnes, soit plus que celle du Sras en 2003. Pour le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris, ce virus ne doit pas éclipser celui de la grippe.

Rédigé le

Coronavirus : « On découvre les choses au fur et à mesure, en même temps que le grand public »

Plus de 17 000 personnes ont été contaminées par le coronavirus dans le monde. À l’heure actuelle et selon les autorités, 362 patients en sont morts, dont un aux Philippines.

« Nous ignorons encore beaucoup de choses sur ce virus »

Les recherches avancent en France. L’institut Pasteur est notamment parvenu à isoler et à mettre en culture la souche de ce virus. Cependant pour le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris, « nous ignorons encore beaucoup de choses sur ce virus (…) Malheureusement en termes d’infection émergente, on découvre les choses au fur et à mesure, en même temps que le grand public. »

Un des principaux points d’interrogations reste la transmission de ce coronavirus. « Ce qu’on sait aujourd’hui, c’est que nous sommes contagieux quand on a des symptômes mais aussi, au moins, 24 heures avant leur apparition », explique le Pr Eric Caumes.

Un virus mortel... Mais pour l'instant moins que le grippe

La mortalité du virus pose aussi question et les connaissances ne cessent d’évoluer. Le Pr Éric Caumes s’exaspère : « La première étude a montré une mortalité de 15%, ce qui était complètement exagéré ! La plupart d’entre nous s’accorde pour établir une mortalité à 1 à 2%. Mais plus on observe plus nous avons tendance à diminuer le pourcentage. »  

Le spécialiste pointe un certain paradoxe quant à l’inquiétude de la population. « Je souligne le contraste entre la grippe qui fait 10 000 morts par an et contre laquelle les gens ne se vaccinent pas, et ce coronavirus qui pour l’instant n’a pas tué grand monde en France et même en Chine par rapport à la population. » En France, la couverture vaccinale de la grippe est à peu près de 50%.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr