1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus : "Nous sommes en guerre sanitaire"

Emmanuel Macron s’est adressé le 16 mars aux Français pour renforcer les mesures de précaution afin de « ralentir la progression du virus ». L’épidémie touche désormais 6 633 personnes et provoqué le décès de 148 malades.

Rédigé le

Coronavirus :
Le nombre de cas en Ile-de-France a dépassé celui du Grand Est.

« Je vous demande des sacrifices pour ralentir l’épidémie », déclarait le président de la République le 16 mars dernier durant une allocution télévisée. « Toute notre énergie, toute notre force, doivent se concentrer sur un seul objectif : ralentir la progression du virus. »

Cette allocution a eu lieu alors que l'épidémie de Covid-19 continue de se propager. Comme le montre notre carte, le nombre de cas en Ile-de-France a dépassé le nombre de cas dans le Grand Est et la situation s’aggrave partout sur le territoire.


« J’en appelle à votre sens des responsabilités »

Emmanuel Macron a regretté une mauvaise application des premières mesures : « Alors même que les personnels soignants alertaient sur la gravité de la situation, nous avons vu des gens se rassembler dans des parcs, des bars. Ils n’ont pas respecté la consigne de fermeture, comme si la vie n’avait pas changé. »

« Même si vous ne présentez aucun symptôme, vous pouvez transmettre le virus et vous risquez de contaminer vos amis, vos parents, vos grands-parents, de mettre en danger la santé de ceux qui vous sont chers », rappelle le président de la République.