1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Arabie saoudite : cinq morts atteints d'un coronavirus proche du SRAS

Le ministère de la Santé saoudien a annoncé, la nuit dernière, la mort de cinq personnes infectées par une forme de coronavirus proche du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) dans la province d'Al Ihsa, à l'Est du royaume.

Rédigé le , mis à jour le

Arabie saoudite : cinq morts atteints d'un coronavirus proche du SRAS
Arabie saoudite : cinq morts atteints d'un coronavirus proche du SRAS

Cette variante de coronavirus est particulièrement virulente. Elle entraîne une insuffisance rénale rapide, qui vient s'ajouter aux différents symptômes respiratoires manifestés au cours d'une infection du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) : toux sèche, essoufflement, ou encore difficultés respiratoires.

Détectée pour la première fois en Arabie saoudite, en 2012, cette nouvelle forme de coronavirus proche du SRAS comptabilise aujourd'hui 16 morts dans le monde. Plus précisément en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne.

Face à ce virus peu connu des chercheurs, "les autorités (saoudiennes) ont pris toutes les mesures préventives nécessaires" pour empêcher la propagation, indique le ministère de la Santé.

Un coronavirus mal connu

Actuellement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dispose de peu de renseignements sur la transmission de ce coronavirus.

Néanmoins, elle appelle à rester vigilant à l'égard de cette grave infection respiratoire. Et elle travaille avec des experts internationaux et des pays où des cas ont été enregistrés pour évaluer la situation et préciser des recommandations de vigilance.

La dernière épidémie de SRAS avait atteint plus de 8.000 personnes et fait près de 800 morts en 2003. Cette endémie avait déclenché une alerte sanitaire à l'échelle mondiale.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :