1. / Maladies
  2. / Intestins et estomac
  3. / Reflux gastro-oesophagien

Diagnostiquer un reflux gastrique grâce à la gastroscopie

Fréquent chez les bébés, le reflux gastro-oesophagien (RGO) touche 20 à 30% des Français. Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut proposer au patient une gastroscopie.

Rédigé le

Gastroscopie réalisée par un gastro-entérologue sous anesthésie générale.

Brûlures d'estomac, remontées acides, goût amer dans la bouche, sommeil perturbé... sont les symptômes du reflux gastro-oesophagien (RGO.) Si malgré les traitements, les symptômes ne disparaissent pas, le patient peut passer une gastroscopie. L’examen s’effectue sous anesthésie générale pour éviter le réflexe nauséeux qui pourrait perturber le diagnostic. Le médecin introduit un endoscope, un long tube noir équipé d’une caméra dans la bouche et descend le long de l’œsophage jusqu’à la jonction avec l’estomac.

" C’est pour s’assurer que les symptômes sont bien en rapport avec un reflux, mais surtout pour aller chercher des lésions qui viennent traduire ce reflux. Et ces lésions, ce sont soit des brûlures de l’œsophage qu’on appelle oesophagie, soit une mauvaise cicatrisation, explique le Dr Didier Loiseau, gastro-entérologue. On fait des biopsies sur le bas de l’œsophage pour s’assurer qu’il n’y a pas d’évolution car dans certains cas très rares, cela peut évoluer vers un cancer de l’œsophage ".

Voir aussi sur Allodocteurs.fr