1. / Maladies
  2. / Foie, pancréas
  3. / Ictère

Jaunisse du nouveau-né : un symptôme révélateur

Rendant la peau et le blanc des yeux jaunes, la jaunisse est le signe d'un dysfonctionnement du foie ou de la vésicule biliaire. C'est la bilirubine circulant dans le sang qui colore alors les tissus. A quelles maladies sont liés ces symptômes ?

Rédigé le , mis à jour le

Jaunisse du nouveau-né : un symptôme révélateur
Sommaire

Un défaut d'évacuation de la bilirubine

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la jaunisse.

L'ictère du nouveau-né est une jaunisse assez bénigne la plupart du temps, mais qui peut être beaucoup plus grave. Comme une jaunisse, quelques heures ou quelques jours après la naissance, la peau du bébé se colore en jaune. Cela est souvent dû à une immaturité du foie.

À la naissance, le nourrisson a un nombre beaucoup plus élevé de globules rouges qu'un adulte normal. Rapidement, ces globules rouges meurent, ils transitent par la rate surnommée le cimetière des globules rouges. À cet endroit, les cellules sanguines subissent une série de transformations qui aboutit à la dégradation de l'hémoglobine et à la libération d'un composé organique de couleur jaune : la bilirubine. Cette bilirubine est normalement transformée par le foie pour être stockée dans la vésicule biliaire puis éliminée de l'organisme. C'est cette bilirubine (dite conjuguée) qui colore les urines en jaune et les matières fécales en brun foncé.

En cas d'ictère du nourrisson, le foie est souvent le responsable. Les cellules hépatiques et les enzymes chargées de transformer la bilirubine pour qu'elle puisse être éliminée sont encore immatures. Du coup, la bilirubine (dite non conjuguée) s'accumule dans l'organisme et la peau du bébé apparaît alors plus jaune. L'ictère touche un peu plus d'un nouveau-né sur deux et 90 % des enfants prématurés. Il s'agit donc d'une maladie très courante et heureusement assez banale si le bébé est traité à temps, car il faut agir vite.

Jaunisse ou ictère ?

La jaunisse était autrefois vécue comme une malédiction...

En langage médical, la jaunisse porte le nom d'ictère. Trouver la cause de l'ictère est indispensable pour engager un traitement.

Chez les adultes, ce sont les hépatites, dues à un problème de fonctionnement du foie, qui provoquent le plus souvent une jaunisse. Plus graves, les cancers du foie, du pancréas, de la vésicule s'accompagnent souvent d'un ictère.

Une autre affection fréquente est aussi due à un dysfonctionnement du foie : la maladie de Gilbert. Héréditaire, elle touche cinq Français sur cent environ... Un ictère apparaît le plus souvent après l'âge de 10 ans. La coloration jaune est faible, souvent limitée aux conjonctives, et permanente. Il n'y a pas de traitement particulier, hormis une alimentation équilibrée, car ce n'est pas une affection grave.

En dehors du foie, l'ictère de l'adulte peut être dû à une affection de la vésicule biliaire ou à certaines anémies. Les globules rouges étant détruits en trop grande quantité, cela entraîne une libération en excès de bilirubine.

Reconnaître la jaunisse du nouveau-né

Les nouveaux nés présentent souvent des jaunisses car leur foie n'est pas encore mature.

Le problème avec les ictères, c'est qu'ils ont des manifestations différentes. Ils sont souvent mal diagnostiqués, ce qui met rapidement la vie du nouveau-né en danger.

Affiche de la campagne Alerte jaune

Hélène a perdu sa fille de cette façon. Depuis, elle milite pour réapprendre au personnel de santé et aux parents les signes de détection de l'ictère sévère, car ces signes sont très faciles à repérer si on les connaît : le plus souvent des selles décolorées. Une campagne de sensibilisation, "Alerte jaune", est lancée chaque année pour informer les parents.

Au moindre doute, n'hésitez pas à demander des informations à votre généraliste ou pédiatre, ou au pharmacien. N'hésitez pas non plus à apporter les couches de votre enfant chez le médecin. Souvent les mamans ne veulent pas embêter les pédiatres et changent leurs enfants juste avant la consultation. C'est pourtant très important de voir si les selles sont normales.

 

 

Jaunisse du nouveau-né : un traitement par photothérapie

La photothérapie aide le corps à éliminer la bilirubine de façon mécanique.

À partir d'un certain taux, la bilirubine devient toxique pour le cerveau et peut entraîner des séquelles irréversibles. Le traitement est simple, c'est de la lumière. Mais pas n'importe laquelle. Il s'agit en effet de la photothérapie.

Même banal, l'ictère du nouveau-né doit être bien surveillé. Le traitement ne dépasse que rarement trois ou quatre jours. Mais dans 10 % des cas, l'ictère peut être le symptôme d'une maladie plus grave du foie. Ces ictères dits sévères peuvent être mortels et nécessitent le plus souvent un traitement rapide et une transplantation.

Dans ces cas graves, la peau de l'enfant ne devient pas forcément jaune, car la bilirubine est transformée dans le foie. Le problème survient au niveau de la bile. Elle ne peut sortir du foie, du coup elle s'accumule rapidement et peut intoxiquer voire même détruire le foie. Il est donc indispensable d'agir au plus vite.

Sponsorisé par Ligatus