1. / Maladies
  2. / Coeur
  3. / Hypertension artérielle

Le soleil, bénéfique contre l'hypertension artérielle ?

L'exposition aux rayons ultraviolets pourrait réduire les maladies cardiovasculaires en diminuant la pression artérielle, d'après une étude britannique publiée le 21 janvier 2014 dans the Journal of Investigative Dermatology. Si cette découverte est susceptible d'ouvrir des perspectives pour la prise en charge des patients hypertendus, il ne faut pas oublier que les rayons solaires sont responsables d'un grand nombre de cancers de la peau.

Rédigé le , mis à jour le

Le soleil, bénéfique contre l'hypertension artérielle ?
Le soleil, bénéfique contre l'hypertension artérielle ?

Une exposition aux UVA diminue la pression artérielle

Dans les pays ensoleillés ou en période estivale, on constate une diminution de la pression artérielle. Cette observation, citée dans de nombreuses études, reste pour le moins obscure et mal expliquée.

Le Pr Martin Feelisch et le Dr Richard Weller des universités d'Edimbourg (Ecosse) et de Southampton ont voulu comprendre ce phénomène en émettant l'hypothèse que l'exposition solaire modifiait la pression artérielle. Pour ce faire, ils ont testé l'effet des rayons solaires sur 24 participants.

Pour ne pas que l'action de la vitamine D influence l'expérience, ils ont choisi de n'utiliser que les UVA (les UVB produisant de la vitamine D). Après avoir exposé les participants aux rayons UVA pendant 22 minutes et évalué leur tension artérielle pendant 60 minutes, ils ont en effet constaté une baisse de la pression artérielle.

"En diminuant la pression artérielle (facteur de risque cardiovasculaire), le risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral diminue aussi", explique le Dr Richard Weller.

Un régulateur de la pression artérielle découvert au niveau cutané

Le Pr Feelisch et le Dr Weller en ont déduit qu'il se passait un phénomène physiologique au niveau cutané potentiellement responsable d'une modification des vaisseaux sanguins. En analysant la peau des participants, ils ont pu mettre en évidence la présence de monoxyde d'azote (NO) stocké sur la couche superficielle de l'épiderme, en quantité dix fois plus importantes que dans la circulation sanguine.

Or, de nombreuses études ont montré que le NO fait baisser la tension artérielle en dilatant les vaisseaux. Sa présence sous forme de "stocks" dans la peau explique mieux pourquoi l'exposition solaire modifie la pression artérielle : les UVA activent les précurseurs du NO au niveau cutané, qui se transforment dans la circulation sanguine en "NO activé", pouvant alors jouer leurs rôles de "dilatateurs des vaisseaux".

Une fois les vaisseaux dilatés, la pression artérielle baisse.

Pour certifier le rôle direct des UVA dans la libération de NO, ils ont réitéré l'expérience avec des lampes chauffantes "placebo": l'exposition des mêmes participants à ces lampes "placebo" sans UV n'a pas permis de reproduire le phénomène.

Peser la balance bénéfices/risques des effets du soleil sur la santé

Le soleil aurait donc un effet bénéfique sur la diminution de la pression artérielle et réduirait les risques d'AVC et d'infarctus, d'après cette étude publiée dans le Journal of Investigate Dermatology.

Les cancers cutanés sont le quotidien du Dr Waller, dermatologue. Il ne pourrait négliger les méfaits du soleil sur la peau. Il retient tout de même de cette découverte qu'il y a aussi des bénéfices dans l'exposition solaire, notamment sur l'hypertension artérielle. "Les décès par maladies cardiaques sont 100 fois plus nombreux que ceux par cancers de la peau", souligne le Dr Waller.

Il ajoute la nécessité de peser la balance bénéfices/risques de l'exposition solaire en réalisant d'autres études.

Source : UVA Irradiation of Human Skin Vasodilates Arterial Vasculature and Lowers Blood Pressure Independently of Nitric Oxide Synthase. R.B. Weller et coll. Journal of Investigative Dermatology, publication avancée du 20 janv. 2014. doi:10.1038/jid.2014.27

 

Sponsorisé par Ligatus