1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Une cuillère anti-tremblements pour les malades de Parkinson

Des chercheurs nord-américains ont mis au point un manche de cuillère équipé d'un stabilisateur, permettant de compenser les tremblements de la main. Le dispositif, mis à l'honneur de plusieurs titres de presse anglo-saxons ces derniers jours, à fait l'objet d'un essai clinique détaillé l'an passé dans la revue médicale Movement Disorders.

Rédigé le , mis à jour le

Une cuillère anti-tremblements pour les malades de Parkinson
Une cuillère anti-tremblements pour les malades de Parkinson (Crédit photo : LiftLabs)

Si les symptômes de la maladie de Parkinson peuvent être atténués, les premières années, grâce aux médicaments, ceux-ci se révèlent rapidement inefficaces. Même la chirurgie du cerveau, réservée aux cas les plus graves, n'empêche pas la destruction des neurones.

Il y a un an, la société américaine LiftLabs® lançait outre-Atlantique une campagne promotionnelle pour une invention étonnante : une cuillère anti-tremblements.

L'objet se présente en deux parties : d'une part une cuillère amovible (pour pouvoir être aisément nettoyé), et d'autre part un épais manche, contenant capteurs, puces électroniques et moteurs. Tout mouvement imprimé au manche est analysé par celui-ci, déclenchant l'activité de petits servomoteurs qui maintiennent la cuillère à l'horizontal.

Selon les tests effectués en laboratoire par la société Liftlabs® sur quelques volontaires, l'intensité du mouvement de la partie "cuillère" est réduite d'environ 70% lorsque l'appareil est allumé.

Pour ingénieux qu'il soit, le dispositif reste coûteux : 180 livres, soit près de 230 euros.

 

Source : A noninvasive handheld assistive device to accommodate essential tremor: A pilot study. A. Pathak et coll. Mov. Dis. 27 déc. 2013 doi: 10.1002/mds.25796  

En savoir plus :