1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Parkinson : les effets indésirables des médicaments

De nombreux malades de Parkinson déclarent avoir des comportements addictifs lorsqu'ils sont sous traitement. Ces troubles vont de la simple gourmandise à des problèmes de jeux d'argent ou d'hypersexualité.

Rédigé le , mis à jour le

Parkinson : faut-il redouter les effets secondaires des médicaments ?

Hypersexualité, addiction aux jeux, achats compulsifs ou boulimie... Une récente étude réalisée en France confirme que ces comportements compulsifs sont bien les effets secondaires des médicaments pour la maladie de Parkinson. Les associations, comme France Parkinson, cherchent donc à alerter les malades et leurs proches sur les effets indésirables des traitements antiparkinsoniens, qui peuvent avoir de graves conséquences sur leur vie sociale.

Selon l'étude de l'Inserm publiée en juin 2018 dans la revue Neurology, la moitié des patients parkinsoniens développent des troubles de l'impulsion sous agonistes dopaminergiques. En cause, leur sensibilité à l'un des composants du médicament. Les traitements contre la maladie de Parkinson contiennent de la dopamine. Cette molécule permet de limiter les raideurs et les tremblements mais peut provoquer des changements de comportement. Ils agissent en effet sur les circuits neuronaux du désir, de la motivation ou encore de la récompense.

Les troubles du comportement apparaissent parfois des années après le début du traitement. Ils peuvent être difficiles à identifier car certains patients, par honte, n'osent pas en parler à leur médecin. Il est donc important pour les patients qui en souffrent de le signaler pour adapter leur traitement, car ces troubles peuvent parfois engendrer des conduites à risques...

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus