1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Maladie de Parkinson

Maladie de Parkinson : quelles sont les perspectives thérapeutiques ?

Pourra-t-on un jour guérir la maladie de Parkinson avec des cellules souches ? Que penser des électrostimulations dans le traitement de la maladie de Parkinson ?

Rédigé le , mis à jour le

Maladie de Parkinson : quelles sont les perspectives thérapeutiques ?

Les réponses avec le Pr Marie Vidailhet, neurologue :

"Pour le moment, avec les cellules, on est encore au stade préliminaire. On essaie de comprendre comment ça marche. Il y a deux limites aux cellules souches.

"Premièrement certaines cellules vont fabriquer de la dopamine, mais finalement c'est un peu la même chose que de donner le médicament sauf que cette fois-ci, au lieu d'être délivrée par comprimés, on le fait en intracérébral. La difficulté est de savoir combien de temps ces cellules survivent et ce n'est pas si simple. Deuxièmement, ces cellules qui ne sont pas des cellules souches, ce sont des cellules dopaminergiques, des cellules à dopamine, peuvent aussi être contaminées par la maladie. En fait, elles sont intègres initialement mais elles peuvent être contaminées par la maladie. C'est une piste pour savoir comment la maladie passe d'une partie à l'autre du cerveau, d'un neurone à l'autre. C'est la piste la plus pointue actuellement en recherche pour savoir comment la maladie de Parkinson peut évoluer. Donc aujourd'hui l'idée de mettre des cellules dans le cerveau des malades, ce n'est peut-être pas la solution. La solution, c'est plutôt d'éviter que cette protéine se forme d'abord et se propage ensuite. Il faut lutter contre le coeur de la maladie.

"Très peu de malades parkinsoniens nécessitent un traitement par électrostimulation. Ce n'est pas parce qu'il y a un manque d'accès car maintenant à cause des centres Parkinson déployés sur l'ensemble du territoire on a un accès, mais un certain nombre de personnes qui est relativement restreint le nécessite et certaines personnes risquent de ne pas en avoir un effet maximal. Il faut vraiment pouvoir avoir accès à ce traitement seulement quand c'est nécessaire. Cela rétablit le même effet que le traitement médicamenteux."

Sponsorisé par Ligatus