1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Bégaiement

Bégaiement : une méthode qui fait polémique

La prise en charge classique du bégaiement est faite par les orthophonistes, mais d'autres méthodes moins conventionnelles existent. L'une d'entre elles fait polémique, il s'agit de celle pratiquée par un ancien bègue, Christian Boisard. Il revendique l'invention d'une méthode unique et douce pour soigner ce handicap de la parole. Tous les mois, il organise sur Paris des stages de trois jours...

Rédigé le

Bégaiement : une méthode qui fait polémique

Christian Boisard est un ancien bègue profond. Il a créé sa méthode pour lutter contre le bégaiement. Durant ses stages de trois jours, dont il est l'unique maître à penser, il tente de resynchroniser parole et respiration, toujours inspiré de son expérience personnelle. "J'ai essayé de comprendre sous auto-hypnose ce qui se passait  à l'intérieur de moi, explique-t-il, et j'ai travaillé jours et nuits sur ma respiration, j'ai essayé de ressentir tous les muscles qui se bloquaient à l'intérieur de moi… ça m'a pris un peu plus d'un an et demi de recherches. J'ai fait des croquis, des tests… mais je n'ai lu aucun livre, je me suis inspiré de rien parce que rien n'avait marché sur moi".

Une méthode parfois bien personnelle dont le succès chez certaines personnes assure à cet autodidacte un bouche-à-oreille efficace. Toutefois aucune preuve scientifique de l'efficacité de cette méthode n'a été apportée jusqu'ici. Le bégaiement est un trouble de la parole persistant dont les conséquences peuvent être très handicapantes d'où la nécessité d'une prise en charge spécifique.

"On sait que les causes du bégaiement sont multiples, on sait qu'elles sont multifactorielles, qu'elles peuvent être aussi d'origine neurologique, qu'elles peuvent être associées à d'autres pathologies (pathologies neurologiques…), à des syndromes, à des syndromes plus rares… Et il est nécessaire que les patients soient vus par un professionnel de santé. C'est un véritable parcours de soins qui démarre du médecin, le plus souvent traitant, puis ensuite vers l'orthophoniste qui peut aussi orienter vers un médecin spécialiste si nécessité. C'est un soin qui en plus est entièrement pris en charge par l'Assurance-maladie", souligne Anne Dehêtre, présidente de la Fédération nationale des orthophonistes (FNO).

Les participants aux stages de Christian Boisard, dont beaucoup sont déçus de l'orthophonie, déboursent pas moins de 930 euros pour les trois jours sans remboursement possible.

Christian Boisard est actuellement visé par une plainte de la Fédération des orthophonistes qui lui reproche un exercice illégal du métier d'orthophoniste. En France, 1% de la population souffre de bégaiement, soit près de 650.000 personnes.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus