1. / Maladies
  2. / Cancer

Deux cancers reconnus comme maladies professionnelles

Un décret publié le 7 mai au Journal officiel intègre deux nouvelles maladies professionnelles visant des pathologies provoquées par des produits chimiques. Ces maladies seront donc prises en charge par la Sécurité sociale.

Rédigé le

Deux cancers reconnus comme maladies professionnelles
Deux cancers reconnus comme maladies professionnelles

Ce décret comprend un premier tableau qui vise le carcinome hépatocellulaire, ou cancer primitif du foie, provoqué par l'exposition au chlorure de vinyle monomère. Cette substance est un composé chimique de synthèse utilisé dans la fabrication de plastique (PVC). Elle est classée cancérogène avéré par le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer). Les travaux dans les ateliers de polymérisation ou de bombes aérosols sont susceptibles de provoquer ce cancer. Le délai de prise en charge est fixé à 30 ans, sous réserve d'une durée d'exposition d'au moins six mois.

La seconde maladie professionnelle nouvellement admise est la leucémie myéloïde chronique, en lien avec l’exposition au butadiène. Cette substance est un gaz extrêmement inflammable utilisé dans les usines de caoutchouc, de nylon et dans le raffinage pétrolier. Il est cancérogène et susceptible d'induire des anomalies génétiques,

En cas d'arrêt de travail, si la maladie est reconnue comme "professionnelle", le salarié aura droit à des indemnités versées par la Sécurité sociale et à des indemnités complémentaires versées par l'employeur.