1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du sein

Cancer du sein : l'autopalpation, un geste qui sauve !

À l'occasion d'Octobre Rose, l'Institut Curie à Paris organise des ateliers d'autopalpation pour apprendre aux femmes à détecter des anomalies dans leurs seins.

Rédigé le

Cancer : apprendre à se palper les seins

L'autopalpation doit être réalisée tous les trois mois, à la fin des règles, dès l'âge de 20 ans. Ce geste permet de surveiller régulièrement ses seins et de signaler toute anomalie à son médecin. Plus un cancer du sein est dépisté tôt, plus les chances de guérison sont élevées.

Mais l'autopalpation ne remplace pas les autres méthodes de dépistage, comme la mammographie recommandée à partir de 50 ans. Certaines tumeurs sont difficilement détectables au toucher car elles n'entraînent ni grosseur, ni douleur. Problème : depuis dix ans, le taux de participation des femmes au dépistage ne cesse de diminuer. Actuellement, une femme sur deux seulement participe au dépistage organisé du cancer du sein.