1. / Maladies
  2. / Cancer
  3. / Cancer du poumon

Les infos à retenir cette semaine

Décès de Johnny, opération en réalité augmentée et lutte contre le cancer ... Voici ce qu'il faut retenir de l'actu santé de la semaine.

Rédigé le

Les infos à retenir cette semaine
GettyImages-544871452

Johnny Hallyday emporté par un cancer du poumon

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans sa maison de Marne-la-coquette (78), à l’âge de 74 ans. Le rocker avait révélé son cancer du poumon sur les réseaux sociaux en mars dernier. Il était resté très discret sur les traitements dont il a bénéficié et qui lui ont certainement permis de monter sur scène cet été. Ces dernières années, les pronostics associés aux cancers du poumon ont pourtant grandement progressé grâce au développement de l'immunothérapie.

A lire : Johnny Hallyday : la mort d’une icône

Première mondiale française : une opération en réalité augmentée

Pour la première fois au monde, des chirurgiens ont réalisé mardi 5 décembre une pose de prothèse d'épaule à l'aide de lunettes de réalité augmentée, avec une assistance vidéo internationale. L'opération réalisée à l'hôpital Avicenne de Bobigny pouvait être suivie en direct sur la plateforme Youtube.

Cette chirurgie a permis au Dr Thomas Grégory, chef de service de chirurgie orthopédique et traumatique de l'hôpital Avicenne, de voir "à travers la peau de sa patiente" avant l'opération... ou presque. Devant lui étaient en effet projetés des modèles en 3D de clichés d'imagerie, réalisés plus tôt sur la patiente, âgée de 80 ans. En outre, cette prouesse technologique était réalisée en interaction avec quatre chirurgiens de Corée du Sud, des États-Unis, et de Grande-Bretagne, qui pouvaient conseiller le chirurgien via Skype tout au long de l'intervention.

A lire : Première mondiale en direct : une opération chirurgicale en réalité augmentée

Attention aux régimes alimentaires en cas de cancer

L’Institut national du cancer rappelle qu’il n’existe aucune preuve de l’utilité du jeûne ou des régimes restrictifs dans la prévention ou le traitement des cancers.

Se fondant sur un rapport d’expertise collective du réseau National Alimentation Cancer Recherche (NACRe), il diffuse ce 30 novembre un document d’information à destination des professionnels de santé et des patients, précisant que "la revue systématique et l’analyse des données scientifiques concernant le jeûne et les régimes restrictifs (restriction calorique, protéique, glucidique ou régime cétogène) montrent qu’il n’y a pas de preuve d’un effet protecteur chez l’être humain". Difficile de faire plus clair.

A lire : Lutte contre le cancer : aucun bénéfice démontré du jeûne ou des régimes

Sponsorisé par Ligatus