Eczéma de l'enfant : existe-t-il des alternatives à la cortisone ?

Ma fille de 6 ans est en pleine crise d'eczéma (plaques rouges et démangeaisons). Je ne veux plus utiliser de cortisone. Que faire pour la soulager ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Pascale Mathelier Fusade, dermatologue, allergologue :

"La crème corticoïde est actuellement la meilleure solution puisque l'eczéma est une maladie inflammatoire de la peau, qui évolue par poussées, d'où des hauts et des bas. Passer à côté ou à travers des corticoïdes est excessivement difficile.

"Les mamans ne veulent plus utiliser la cortisone parce qu'elles constatent que leur enfant va mieux mais quand elles arrêtent le traitement, l'eczéma revient. Il y a aussi l'angoisse des corticoïdes qui passeraient dans la circulation générale à travers la peau et qui feraient grossir… C'est vrai mais cet abus d'utilisation des corticoïdes date maintenant de plusieurs décennies. Désormais on est raisonnable, on dispose d'études où on sait très bien que l'utilisation que l'on en fait ne va pas abîmer la peau. En revanche on sait très bien que comme l'eczéma est une maladie chronique évoluant par poussées, on va avoir maintenant des traitements proactifs, c'est-à-dire qu'on va empêcher qu'une nouvelle poussée survienne. Plus on va traiter tôt la poussée inflammatoire, moins le patient va utiliser de corticoïdes. Le bénéfice sera donc net pour lui.

"Le traitement, c'est la crème cortisone lors des poussées inflammatoires. Il y a une altération, une perte insensible en eau augmentée dans la dermatite atopique donc c'est une peau perméable, une peau à petits trous comme une passoire. La peau, c'est comme une brique et du ciment. Comme le ciment est poreux, il faut mettre un enduit sur le ciment poreux pour rétablir une barrière. Si on ne le fait pas, automatiquement on va avoir des poussées inflammatoires."