Fracture du col du fémur

Ch@t du 18 avril 2013 de 15h à 16h : le Dr Pomme Jouffroy et le Dr François Boillot, chirurgiens orthopédistes ont répondu à vos questions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses du Dr Pomme Jouffroy, chirurgien orthopédiste

  • Est-il vrai que aujourd'hui avec les nouvelles prothèses de hanche sur mesure sont plus stables que les anciennes et limitent de façon importante le risque de luxation en post-opératoire ? Si oui faut-il tout de même éduquer les patients à ne pas faire de mouvements luxants ?

Il est vrai que certaines prothèses permettent d'utiliser des têtes qui sont plus grosses qu'autrefois et qui se luxent moins. Ceci n'empêche en rien de donner des consignes strictes post opératoires à nos patients car la musculature est affaiblie par l'intervention.

Oui bien sûr et heureusement car on pose souvent les prothèses à des personnes âgées.

  • Je réside non loi de Reims, je suis âgé de 46 ans, épileptique depuis mon plus jeune âge, ai fait une embolie pulmonaire à l'âge de 41 ans et devrait normalement avoir une prothèses de hanche. Toutefois, au vu de ce tableau clinique deux chirurgiens orthopédistes que j'ai été voir sur Reims, m'ont dit que cela représentait un danger pour moi d'être opéré de ma hanche droite. Que faire ?

Ils ont raison, le risque existe, il doit surtout être évalué par les anesthésistes en collaboration avec des cardiologues, ce risque doit vous être expliqué, et c'est vous qui pourrez prendre la décision en fonction de votre gêne.

  • J'ai 67 ans, comment garder des os solides afin d'éviter la fracture de la hanche ?

Avoir de l'activité régulière, marcher, faire son jardin, faire un peu de sport, vélo, natation. Faire une ostéodensitométrie et la montrer à son médecin traitant pour savoir s'il est nécessaire de prendre un traitement.

C'est un très difficile problème, il faut en discuter devant les radios avec votre mari, la réponse à cette question n'est pas simple.

  • Suite à la pose de 2 prothèses totale de hanche, je me suis mis à la marche nordique, y a t-il un risque d'usure prematurée de celle ci ?

On vous a posé des prothèses pour que vous meniez une vie normale, si votre vie c'est de faire de la marche nordique, profitez en. Il n'est pas prouvé du tout que la marche nordique use plus les prothèses que la marche normale.

  • J'ai été opérée le29 mars 2013 suite à une fracture du col du fémur : garden 1, j'ai eu 3 vis et j'ai commencé la rééducation à la marche avec appui complet autorisé dès le 4 avril. J'ai donc été très étonnée en entendant votre intervenant parler de 45 jours sans appui. Est-ce normal ?

Vous n'avez pas eu la même fracture que le monsieur de l'émission, dans une fracture garden 1 il est totalement logique qu'on vous ait donné l'appui.

  • Je suis atteint d'une ostéogenèse imparfaite n'y a t-il pas trop de risque pour ce cas rare pour une ostéosynthèse en particulier les prothèses ?

Il y a des risques mais la prothèse n'est pas contre indiquée.

  • Je suis un homme de 28 ans et je souffre de dysplasie fibreuse du fémur gauche. Je sais que ce n'est pas trop le sujet, mais cela s'y rapproche. J'ai vu l'émission et je me pose une question. J'aimerais ne plus souffrir suite à cette tumeur bénigne et j'ai entendu dire qu'il était rare d’opérer un jeune de mon âge, mais comment ne plus souffrir ?

On peut parfois envisager des comblements osseux, tout dépend de la lésion et de sa gravité, c'est une maladie difficile à gérer et la réponse par mail est forcément incomplète

  • Dans mon cas d'homme de verre, j'ai une fracture diaphysaire du tibia plus une fracyure maléole ext à la jambe droite qui trenne et qui se transforme en pseudarthrose cela fait 5 mois que je suis platrée mon chir me dit pas d'intervention trop de risque, y a t-il meilleure solution que l'immobilisation prolongée ?

On peut vous opérer mais il faut être prudent.

  • Ma mère de 92 ans vient d'être opérée d'une fracture du col fémoral avec pose d'un clou gamma. Le matériel utilisé (clou, vis ou prothèse de hanche) dépend-il uniquement du type de la fracture ou de l'âge du patient ?

Oui, le clou gamma est adapté pour les fractures pertrochantériennes ce qu'a du avoir votre maman.

  • Maman 84 ans, plus de 100 kg, souffre énormément de la hanche, devient impotante, le chirurgien ne veut pas l'opérer que faire ?

En trouver un qui veuille bien, mais peut-être n'y a t-il pas que les 100 kg qui le font hésiter .

  • Des douleurs au niveau du col du fémur en marchant ou en étant couchée sont-elles les signes annonciateurs d'une éventuelle fracture ?

A priori non, plutôt d'un début d'arthrose de la hanche.

  • Ayant subi une prothèse totale de hanche il y a 5 mois tout va bien mais je me pose encore des questions sur les gestes à procrire : par ex...1) la brasse en natation (je ne sais faire que cette nage), 2) la flexion à + de 90°(notamment cuisse repliées sur la poitrine en position couchée pour étirement du dos), 3) rotation interne de la jambe.

Il faut garder de la prudence sur la grande flexion, mettre votre genou sur votre poitrine ne me parait pas indispensable, en revanche nager la brasse est possible, quant à la rotation interne il vaut mieux être prudent.

  • Suite à la pose d’une prothèse totale de hanche gauche, j’ai fait une septicémie à streptococcus oralis soignée par antibiotique (amoxicilline 2g toutes les 4 heures). Il reste des traces d’infection au niveau du cotil. Que peut-on faire pour éviter une nouvelle intervention sur la prothèse ?

Impossible de vous répondre par mail, c'est toujours compliqué de discuter sans radios, sans vous voir, les infections sur prothèse provoquent des déscellements et il faut les analyser pour vous répondre.

  • Je viens d'être opéré de la hanche droite, pose d'une prothèse complète, y a t-il des précautions à prendre dans mes activités de jardinage (retraite) ?

Il ne faut pas vous mettre à genoux ni forcer sur votre hanche style appuyer sur une bêche, ne montez pas sur une échelle ou un escabeau pour tailler votre haie, et ne vous penchez pas trop pour cueillir les radis en principe on a du vous donner des consignes post opératoires, vous devez les respecter pendant 2 mois, après quoi vous pourrez progressivement reprendre une vie normale.

  • Avoir mal au niveau de la hanche alors que la radio ne révèle rien peut-il être le signe malgré tout d'une félure ?

Il faut probablement refaire des radios dans 3 mois, certaines arthroses ont des évolutions rapides, si toutefois vous continuez d'avoir mal, il faut faire un scanner pour juger d'une "fêlure" comme vous dites et que nous appelons une fracture de fatigue.

  • Je viens de sortir de la clique après une pose de prothèse complète de hanche, j'ai quelques séances de rééducations par un kiné, y a t-il des précautions à prendre ?

On a du vous faire des recommandations, votre kiné doit savoir vous les répéter : il ne faut pas croiser les jambes, ni vous asseoir dans un siège trop profond, il faut dormir avec un coussin entre les jambes quand vous vous tournez sur le côté...

  • Ayant fait une chute sur du verglas il y 4 ans (j'avais 55 ans), j'étais tombée sur les fesses. J'avais pu me relever et remarcher sans problème ni douleur, sauf une douleur au bas des fesses qui a disparu au bout de quelques jours. Je n'avais donc pas consulté. Aurais-je dû à l'époque faire une radio pour vérifier qu'il n'y avait pas de fracture ? Peut-on avoir une fracture sans ressenti de douleur ?

Heureusement on peut tomber sur le verglas, se faire bien mal et ne pas se casser, vous avez très bien fait de ne rien faire si vous alliez bien, le monsieur de l'émission a dit qu'il n'avait pas mal mais il ne pouvait plus se tenir debout !

  • 6 mois après une prothèse totale de hanche droite sans ciment (présence de chondromes et épanchement) est-il normal que je ressente toujours une gêne au niveau de l'aine (comme si quelque chose appuyait) en position assise (contrôle radio : rien n'a bougé) ? Par ailleurs, 1 an avant l'opération analyses faisant apparaître un manque flagrant de VITAMINE D (pas pris en compte par la médecine). Faut-il traiter ?

Le manque de vitamine D mérite d'être traité. Pour la douleur résiduelle ça peut arriver et c'est votre chirurgien qu'il faut consulter.

  • Je viens également d'avoir une prothèses de hanche (mini invasive) mais pas de kiné, juste des excercices et de la marche mais je boite toujours un peu sans béquille (opéré le 29 mars ), pourrais-je re-nager ou attendre plusieurs semaines ? Le Dr Meziane de la clinique de Domont m'a dit après 3 semaines : ok pour nager.

Je partage l'attitude de votre chirurgien concernant les exercices de marche et pas de kiné, vous avez été opéré il y a 3 semaines, soyez patient ou patiente je ne sais pas, c'est trop tôt pour avoir le bénéfice complet de votre intervention, marchez, votre musculature va se remettre et vous irez très bien d'ici 3 autres semaines.

  • J'ai lu les questions et vos réponses sur les prothèses totales de hanches. J'ai 47 ans, j'ai été opéré d'une pth il y a 3 mois, je suis trés satisfait du résultat. Pourriez-vous me confirmer qu'on peut reprendre une activité normale aprés 6 mois. En effet je suis bricoleur et jardinier et je souhaiterais savoir si je pourrais jardiner et bricoler en m’accroupissant sans risque ? Quels sont les mouvements interdits ?

La pth est faite pour que vous meniez une vie normale, trois mois après la pose la musculature est cicatrisée, la prothèse est stable.

  • J'ai l'impression que ma jambe va se déboiter au niveau de l'aine lorsque j'ai mal en marchant, et cela diffuse jusque dans la fesse, cela vient-il de la tête du fémur et quels sont les risques de fracture ?

Il faut vous faire un bilan radio et une consultation de chirurgie orthopédique.

  • Opérée le 8 fevrier dernier suite à une chute, j'ai subi une ostéosynthèse au niveau du col du femur-hospitalisation 48 h et marche normale le lendemain sauf me deplaçant avec des cannes - depuis je souffre du bas du dos et des adducteurs, y a t-il un rapport, n'était-il pas trop tôt pour poser mon pied, depuis aucun traitement, les vis sont elles a vie ? J'ai 77 ans mais très valide et speed.

Une fracture met 2 mois et demi à consolider complètement, vous y êtes, ne soyez pas trop speed, ça ne sert à rien, demandez à votre chirurgien pour les vis mais à votre âge je pense qu'il vous en fera cadeau, c'est une intervention supplémentaire et inutile de les enlever.

  • Les danses (salsa, rock) sont-elles déconseillées aux femmes de plus de 55 ans présentant une prédisposition à l'ostéoporose ?

Au contraire, dansez, dansez, ça ne peut que retarder l'ostéoporose.

Les réponses du Dr François Boillot, chirurgien orthopédiste

Cela dépend des traitements que vous prenez, les corticoïdes par exemple par l'ostéoporose qu'ils induisent peuvent fragiliser l'os.

  • Je suis une femme de 80 ans, j'ai été opérée il y a 15 ans d'une fracture du col et j'ai une prothèse. A présent j'ai très mal à la hanche (opéré). Y a t-il un problème probable avec ma prothèse ? La prothèse peut-elle s'user ou se déplacer ?

Il y a effectivement un problème, vous devriez consulter votre chirurgien.

  • Je voudrais savoir s'il est possible de défaire une désarthrodèse d'un genou pour avoir une prothése ?

C'est techniquement possible mais les résultats ne sont pas bons en particulier sur la mobilité.

  • Ayant de l'ostéoporose sévere au niveau des cols de fémur (traité par fosavance®) suis-je quand même à risque pour une fracture du col de fémur ?

Le traitement médical de l'ostéoporose ne protège pas complètement du risque de fracture.

  • Après plusieurs problèmes de ligaments croisés rompus le chirurgien a décidé de faire une arthrodèse mais mon mari souhaiterait savoir s'il existe une autre solution, et lui défaire cette désartrhodèse ?

C'est un problème complexe qui nécessite une consultation.

  • Je me suis fait poser une prothèse resurfacage en métal et dois toujours faire attention de ne pas trop en faire sinon des douleurs, dois-je m'inquiéter ?

Peut-être devriez vous revoir votre chirurgien, une prothèse est à la base posée pour rendre une hanche indolore et permettre une activité raisonnable.

  • Je suis atteint par la maladie de Lobstein qui est plus connue sous le nom de ostéogénèse imparfaite et je me fais régulièrement des fractures, pour les cas des hommes de verre une ostéosyntèse est-elle posible telle que prothèse ou autre, n'y a t-il pas tros de risque ?

L'ostéosynthèse est possible bien sûr, la prothèse (remplacement de l'articulation) risquée.

  • Je suis atteinte d'ostéoporose depuis l'âge de 25 ans j'en ai 43 si j'ai une fracture du fémur est-ce possible de réparer ? J'ai déja eu un tassement vertébrale sévère et rien ne peut être fait !

Bien sur.

  • Qu'est ce qu'une fissure du labrum ? Y a t-il un traitement ?

Certaines lésions du labrum peuvent être traitées par arthroscopie.

  • J'ai 42 ans je me suis cassée le col du fémur droit il y a 2 ans, une chute de ma hauteur, le 10 mars 2013 je me suis cassée le fémur gauche chute spontanée de ma hauteur, je souffre d'ostéoporose, j'ai une spondylarthrite, pourquoi ai-je ces fractures si jeune ? Cela est-il dû à l'ostéoporose ou à la SA ? Un prélèvement osseux a été fait et est revenu normal...

Probablement l'ostéoporose favorise la fragilité de vos os.

  • C'est le chien qui se mort la queue, l'anesthésiste ne peut être rencontré qu'en cas d'acceptation de l'opération... J'en ai alors rencontré un par le biais d'une connaissance et réponse de celui-ci : il faut que vous en parliez avec votre chirurgien. Par ou commencer alors ? Et qui croire ?

Ce type de réponse est difficile à donner par email, souvenez vous que nous faisons une chirurgie fonctionelle, nous ne sauvons pas la vie des patients mais améliorons leur confort, il est donc licite de mettre en balance le risque vital face à une chirurgie de confort.

  • J'ai une prothèse totale de hanche avec une longue tige s'il y a reprise de hanche que fait-on ? Ma prothèse a dejà 13 ans et j'ai 77 ans.

Une prothèse peut tenir plus de 20 ans, et s'il faut la changer, la longue tige n'est pas un problème (cela complique un peu l'intervention).

  • Après pose d'un clou gamma, l'appui est-il autorisé dès le lendemain comme dans le cas de la pose d'une prothèse totale de hanche ?

Cela dépend de la fracture, de son caractère stable ou pas.

  • Y a t-il des fractures spontanées du col du fémur ou y a t-il toujours notion de chute, traumatisme ?

Il existe des fractures spontanées (lésions prexistant, ostéoporose trés sévère, fracture dites de fatigue, etc).

  • Le fait d'avoir tardé (par la volonté du chirurgien) à pratiquer l'opération de la hanche, peut-il y avoir des conséquences sur les genoux ?

Non, vous pouvez par contre développer par ailleur une arthrose du genou.

Vous ne pouvez pas courir à cause de la douleur ?

  • Oui je ne peux pas courir à cause de la douleur, j'ai la sensation que la prothèse s'enfonce dans le fémur.

Il faut revoir votre chirurgien.

  • Quelle est la différence entre une prothèse fer-fer et une prothèse céramique-fer ?

Ce que l'on appelle le couple de frottement entre le cotyle et la bille qui est sur la prothèse.

  • Le poids d'une personne influe-t-il sur les problèmes de hanche ? Douleurs, opérations...

Bien sur à tous les niveaux, chirurgie anesthésie etc.

En savoir plus

Elle survient généralement lors d’une simple chute, la tête du fémur devenant plus vulnérable avec l'âge et la survenue de l'ostéoporose. Deux manières de soigner sont déterminées en fonction de l'âge du patient et de la gravité de la fracture. Le traitement peut être chirurgical ou orthopédique. Dans ce dernier cas, la jambe concernée est immobilisée et le malade ne doit pas prendre appui dessus pendant trois à six mois. Plusieurs types d'opérations chirurgicales sont également possibles. Il faut généralement compter entre trois et six mois pour un rétablissement complet.

La seule prévention possible consiste à surveiller les risques d’ostéoporose et à traiter cette maladie. Certains signes doivent inciter à consulter comme la diminution de la taille de plus de 3 cm, une fracture après 45 ans, en dehors de tout traumatisme important.

Les femmes doivent être particulièrement attentives et demander à pratiquer un examen d’ostéodensitométrie, qui permet de vérifier la solidité des os.


En savoir plus sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :