1. / Livre

La sélection du 22/04/20

L'Expédition de l'espoir ; L'histoire de Chicago May ; Le Napoléon du crime... font partie des livres présentés par Gérard Colllard dans "Le Magazine de la santé" du 22 avril 2020.

Rédigé le

La sélection du 22/04/20
  • L'Expédition de l'espoir
    Javier Moro
    Ed. Points, juin 2019

La formidable saga de l'une des plus grandes prouesses humaines de tous les temps et de ceux qui l'ont accomplie, contre vents et marées. Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d'orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l'autre côté de l'océan, en Amérique. Les accompagne la douce et maternelle Isabel Zendal, chargée de prendre soin d'eux. Les héros de cette folle expédition, dirigée par l'intransigeant médecin Francisco Javier Balmis et son généreux assistant Josep Salvany, devront affronter tempêtes et naufrages, et se heurteront à l'opposition du clergé, à la corruption des élus et à la cupidité de ceux qui cherchent à s'enrichir aux dépens des plus démunis. Aujourd'hui reconnue comme l'une des plus grandes prouesses humaines de l'Histoire, cette aventure a été portée par le courage de ces enfants, sur qui reposait la vie de tant de gens, mais aussi par l'audace de deux hommes que tout opposait, si ce n'est leur amour pour la seule femme à bord.

  • L'histoire de Chicago May
    Nuala O'Faolain
    Ed. 10 X 18, mai 2008

En 1890, quand May débarque aux Etats-Unis en provenance de son Irlande natale, elle n'a pour tout bagage que son intrépidité et sa frimousse ravageuse. C'est le début d'une longue vie de crimes et d'aventures. Du Nebraska à New York, de Londres à Paris, celle que l'on appelle désormais Chicago May connaîtra la fortune et la déchéance, mais jamais elle n'abdiquera face aux événements.

  • Le Napoléon du crime 
    Ben Macintyre  
    Ed. de Fallois, janvier 2020

Une audace sans frein, une intelligence sans bornes, des complicités sans nombre, une énergie sans faille servie par une chance insolente: tel fut le Napoléon du crime, le plus prestigieux des monte-en-l’air de l’époque victorienne. Adam Worth (1844-1902) passe ses premières années d’immigrant misérable dans un quartier new-yorkais où l’on vit totalement en marge des lois. Il y apprend bien vite tout ce qu’il faut savoir pour «réparer les injustices du sort». Cambrioleur de génie, il déjouera toutes les poursuites, changeant de continent comme d’identité et poursuivant sa carrière avec un égal bonheur en Amérique, en Europe (Londres, Paris et Liège) et en Afrique du Sud (le pays du diamant). Il connaît intimement la pègre et les bas-fonds mais, émule de «Jekyll et Hyde», il cultive les dehors d’un gentleman accompli. Son plus glorieux fait d’armes ? Le vol d’un des plus prestigieux tableaux du grand portraitiste Gainsborough, Georgiana, Duchesse de Devonshire. Il fascina jusqu’à ses adversaires, comme l’illustre détective Pinkerton. Enfin, pour parachever sa légende, Conan Doyle s’inspire directement de lui pour représenter le "génie du mal" avec la créature du professeur Moriarty.

 

Vous pouvez commander les livres présentés par Gérard Collard en vous rendant sur le site de la librairie en ligne Griffe noire.