1. / J'ai mal…

Mal de dos : l’Assurance maladie demande aux entreprises d’intervenir

L’an dernier, 12,2 millions de jours de travail ont été perdus à cause de problèmes de dos. Une perte de près d’un milliard d’euros pour les entreprises.

Rédigé le

Mal de dos : l’Assurance maladie demande aux entreprises d’intervenir

« Employeurs, faites du bien à votre entreprise, agissez contre le mal de dos. » Avec ce slogan, l’Assurance maladie veut convaincre les dirigeants qu’ils ont intérêt à réduire les nombreuses causes professionnelles de lombalgie. Dans 4 cas sur 10, ces douleurs sont provoquées par une activité physique très pénible.

Certaines adaptations des postes de travail réduisent les mauvaises postures. Des assistances mécaniques limitent les charges portées. Mais surtout, l’organisation du travail joue un rôle décisif dans la prévention du mal de dos.

« L’exemple type, c’est justement de remettre du collectif dans le travail, explique le Pr Alexis D’Escatha, médecin du travail. Il faut que la personne ne soit pas toute seule. Elle va avoir des moments où justement elle va pouvoir faire des pauses, diminuer l’intensité globale sur le plan biomécanique. Ça veut dire effectivement un investissement en terme d’effectifs, ce qui n’est pas toujours le cas. »

Le problème des effectifs est particulièrement important dans le domaine du soin. Les équipes sont presque autant touchées par la lombalgie que dans les bâtiments et travaux publics. Reste à convaincre les directeurs d’EHPAD qu’éviter les arrêts maladies est rentable : un euro investi dans la prévention en rapporterait deux.

 

Sponsorisé par Ligatus