1. / J'ai mal…
  2. / Aux dents

Femmes enceintes : vos dents sont fragiles !

La grossesse s'accompagne de toute une série de bouleversements physiologiques, et notamment au niveau bucco-dentaire. Or, moins de 10% des femmes enceintes consultent un dentiste. Pourtant, les problèmes bucco-dentaires ne sont pas à prendre à la légère. Non traités, ils peuvent avoir de graves conséquences sur la santé de l'enfant. C'est la raison pour laquelle l'Assurance maladie a lancé une consultation dentaire remboursée à 100% à partir du quatrième mois de grossesse. Explications.

Rédigé le , mis à jour le

Femmes enceintes : vos dents sont fragiles !

Les futures mamans connaissent bien les problèmes bucco-dentaires. Mais malgré le proverbe "un enfant, une dent", les femmes enceintes sont peu nombreuses à pousser la porte d'un cabinet dentaire.

Pour beaucoup de femmes enceintes, les douleurs ne sont pas dentaires. Le problème se situe au niveau des gencives. "Chez la femme enceinte, souvent on trouve une gingivite gravidique, c'est-à-dire une inflammation de gencives liée aux changements hormonaux dus à la grossesse. Et souvent cela commence à la fin du premier trimestre et ça se poursuit jusqu'à la fin de l'allaitement" , explique le Dr Hélène Rouquette-Pelissier, dentiste.

Hormones et gencives, le lien peut paraître étrange. Mais les mécanismes d'interaction sont aujourd'hui bien connus comme le confirme le Pr Marie-Laure Colombier, chirurgien dentiste : "Les hormones vont s'imprégner dans les gencives du fait des récepteurs situés dans les gencives. À ce moment-là, les gencives vont être beaucoup plus réactives aux dépôts de plaques habituels sur les dents. Et on va avoir beaucoup plus d'inflammation donc de gingivite chez la femme enceinte". La gingivite peut même progressivement se transformer dans certains cas en parodontite.

C'est pour éviter les problèmes parodontaux que les femmes bénéficient d'une consultation dentaire remboursée à 100% dès leur quatrième mois de grossesse. À cette occasion, le dentiste réalise un bilan de l'état bucco-dentaire de la femme enceinte, évalue les besoins en soins, réalise les soins si nécessaire ou établit un programme de soins, mais il va également donner des conseils d'éducation bucco-dentaire.

La plupart du temps, il suffit d'une bonne hygiène dentaire pour éviter les gingivites. Mais quand la pathologie s'installe, le dentiste doit effectuer des soins. C'est une nécessité pour la patiente, mais aussi pour la santé de son enfant comme le rappelle le Pr Colombier : "Les composants bactériens ainsi que les produits de l'inflammation qui sont localement autour des dents, du fait de la gingivite, vont pouvoir pénétrer la circulation sanguine et aller circuler jusqu'à l'unité placentaire et ainsi provoquer des complications de la grossesse qui sont soit des retards de croissance intra-utérins, soit des accouchements prématurés".

Traiter dans l'intérêt de l'enfant et avec l'assurance maternité, ces soins sont entièrement pris en charge dès le sixième mois de grossesse et jusqu'au douzième jour après l'accouchement.

Sponsorisé par Ligatus