1. / J'ai mal…
  2. / Aux articulations
  3. / Entorse

Quels sont les facteurs de risque des entorses de cheville ?

Quels sont les facteurs de risque des entorses (pied mal positionné, manque de souplesse) ? Je me tords souvent la cheville, cela veut-il dire que je vais souffrir d'arthrose plus tard ? Comment prévenir ?

Rédigé le , mis à jour le

Quels sont les facteurs de risque des entorses de cheville ?

Les réponses du Dr Christophe Piat, chirurgien orthopédiste :

"Le manque de souplesse peut intervenir pour les entorses, dans la mesure où la cheville ne va pas s'adapter à un terrain accidenté. On se fait des entorses de cheville sur un terrain accidenté. L'autre facteur de risque des entorses, ce sont des pieds en varus, c'est-à-dire des pieds qui tournent en dedans. Pour s'en rendre compte, il faut prendre une vieille paire de chaussures et regarder comment est usé le talon. S'il est usé au milieu, c'est assez rare, vous avez une bonne attaque du talon. S'il est usé vers l'extérieur, cela signifie que vous avez une attitude en varus spontanée. Cela est assez fréquent chez les hommes et dans ce cas, vous êtes prédisposé aux entorses car vous n'attaquez pas le talon complètement à plat mais sur le côté donc c'est moins bien.

"Il y a 5.000-6.000 entorses de cheville par jour. Or, tous ne viennent pas consulter. Certains serrent les dents ou sont habitués. On peut opposer à cela la relative rareté de l'arthrose de cheville. Il y a énormément d'entorses et heureusement il y a assez peu d'arthroses. L'arthrose survient surtout après des fractures de cheville. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. Malheureusement des entorses de cheville vont parfois évoluer vers l'arthrose et donc vont détruire l'articulation entre le tibia et le talus."