1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Appendicite

Appendicite : des symptômes qui ne trompent pas ?

Les symptômes sont-ils toujours aussi évidents ? Comment ne pas les confondre avec une constipation, une diarrhée ou des nausées dues à autre chose ?

Rédigé le , mis à jour le

Appendicite : des symptômes qui ne trompent pas ?

Réponses du Dr Jérôme Loriau, chef du département des maladies de l'appareil digestif au groupe hospitalier Paris-Saint-Joseph :

"Ce que l'on apprend tous à la faculté de médecine, c'est cette douleur en bas à droite associée à une fièvre pas très importante aux alentours de 38 à 38,5 °C, parfois un trouble du transit, un peu de nausées. Mais même avec tous ces symptômes, on n'a pas fait le diagnostic de certitude de l'appendicite, parce qu'il y a énormément d'autres causes qui peuvent provoquer ces troubles. Il y a vingt ans, devant ces signes, on n'hésitait pas à opérer. Aujourd'hui le but est de faire le diagnostic de certitude avant d'opérer et d'enlever un appendice sain.

"On a fait des études qui demandaient à des chirurgiens confirmés de faire cet examen. Même quand le chirurgien confirmé était sûr qu'il s'agissait d'une appendicite, en opérant ensuite et se rendant compte de la réalité, il se trompait une fois sur trois. D'où l'intérêt de tous les moyens diagnostics, l'échographie et le scanner aujourd'hui, pour ne pas opérer à tort.

"On pouvait également faire un toucher rectal qui faisait partie de l'examen que l'on apprenait à la faculté de médecine. Aujourd'hui, l'imagerie médicale est systématique devant un doute diagnostic d'une suspicion d'appendicite."

En savoir plus :

Questions/réponses :

* Réponses du Dr Jérôme Loriau, chef du département des maladies de l'appareil digestif au groupe hospitalier Paris-Saint-Joseph