Internet : la santé dans tous ses états

La lutte contre la gastro-entérite, celle contre les mutilations sexuelles, un réseau social pour les sourds et muets, des applications pour téléphone portable pas toujours bonnes à télécharger... C'est l'actualité de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

- Chronique d'Emma Strack du 6 février 2012 -

 

La lutte contre les mutilations sexuelles...

C'est un drame qui continue à faire des ravages… Selon l'OMS, entre 100 et 140 millions de femmes vivent dans le monde avec les séquelles de mutilations comme l'excision...

Cela se passe surtout en Afrique où chaque année, toujours selon l'OMS, trois millions de jeunes filles risquent de subir une mutilation sexuelle. D'ailleurs la tradition se perpétue chez les femmes d'origine africaine installées en France. On estime que 60 000 d'entre elles sont excisées et que 11 % de leurs filles se sont vus imposer le même sort. Heureusement, la tendance baisse, mais de manière générale, on estime quand même que dans trois cas sur dix, la fillette court un risque, notamment en cas de retour au pays. Puisqu'en France, la loi interdit de pratiquer de telles interventions.

Des associations se sont créées pour informer les femmes et lutter contre ces mutilations terribles et très risquées pour les femmes (risques d'infection, de stérilité, de mort)… Et parmi les associations, la CAMS, Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles. Son but : sensibiliser les femmes, et notamment les mères pour qu'elles ne reproduisent pas le schéma qu'elles ont subi. Cela passe par l'art : la mise en scène de pièces de théâtre, le travail de chanteur et aussi par la BD…

 

Un réseau social destiné aux personnes sourdes et muettes…

L'idée est à la fois de mettre en contact des personnes sourdes, malentendantes et muettes, mais aussi de leur proposer un tas de petits coups de pouce pour mieux se comprendre. On retrouve, par exemple, un dictionnaire de langue des signes (Elix), dans lequel on peut apprendre des mots, mais aussi trouver la définition d'un mot que l'on n'a pas compris en signes. Soit on la trouve sous forme écrite, soit on la trouve en signes.

Le but est évidemment d'aider ceux qui débutent en langue des signes à trouver leurs marques et aussi de leur permettre de rencontrer d'autres membres du réseau social. Il y a aussi des conseils de DVD, des expositions, etc. L'idée vient de l'association Signes de sens, qui milite pour l'accès au savoir des enfants sourds et malentendants.

 

Notre ventre peut permettre de faire connaître les MICI

L'association AFA (association François Aupetit) vous invite à montrer votre ventre ! Le but : lever le voile sur ces maladies, qui restent trop souvent taboues et qui, même lorsqu'elles sont diagnostiquées, ne sont pas toujours soignées ou en tout cas, sont très gênantes pour le malade. Pourquoi montrer son ventre ? Parce que la maladie se caractérise pas de fortes douleurs abdominales… Et tous les ventres ainsi en ligne composeront la campagne de sensibilisation prévue pour le printemps.

 

Carton rouge à une application pour téléphone portable destinée à écouter le cœur de son fœtus…

Ca doit être le grand truc pour de futurs parents… On pouvait déjà s'acheter en ligne un doppler fœtal, mais voilà encore plus accessible et moins cher : l'application qui permet de surveiller le rythme cardiaque du bébé, rien qu'avec un téléphone et un casque d'écoute. Cette application permettrait de créer un lien entre le bébé et son père.

Selon un échographiste, cette application est jugée vaseuse. Pour lui, pas de danger, ni pour le doppler car les ondes utilisées ne sont pas très fortes, ni pour le portable s'il est en mode avion…. Mais il s'est montré très sceptique quant à l'intérêt de ces deux modes d'écoute. Qu'il s'agisse d'ultrasons (avec le doppler) ou de sons via le micro du téléphone, les technologies proposées ne sont pas assez précises et les femmes pas assez formées. Il faudrait attendre le huitième mois de grossesse et connaître la position précise du bébé pour pouvoir poser le micro très proche de son cœur et pouvoir espérer entendre quelque chose. Sinon, impossible de savoir si vous entendez votre cœur, celui du bébé ou les gargouillis du ventre !

 

Un jeu pour prévenir l'épidémie de gastro-entérite

On ne cesse de rappeler que, pour prévenir la maladie, rien de mieux que de se laver correctement et très régulièrement les mains. Un jeu a été développé pour une plate-forme destinée aux informations nécessaires à l'entourage et au malade de la mucoviscidose, mais cela vaut pour tous, quand il s'agit d'avoir la meilleure hygiène possible. Ce jeu sérieux vous apprend à vous laver les mains correctement, en n'oubliant aucun endroit à récurer : les ongles, les poignets, entre les doigts… Et évidemment, c'est à reproduire régulièrement dans la journée.

 

En savoir plus :

  • Commission pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (CAMS)
    - Les aventures d'Aissatou
    Bande dessinée afin de sensibiliser les femmes et les mères pour qu’elles ne reproduisent pas le schéma subi.
  • Groupe pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles (GAMS)
    - Pas d'excision pour ma sœur !
    Extrait d'une BD : pour son cadeau d'anniversaire, les parents de Diariatou lui offrent un billet d'avion pour aller visiter le Sénégal...
  • Histoires extraordinaires
    - "Exciser c’est pas bon..."
    Combattre l'excision par la chanson, la danse et dans l'ambiance d'un défilé Miss Africa : tel était le défi de la danseuse Martha Diomandé. 
  • Elix
    Réseau social en langue des signes qui est formé d'un dictionnaire, une vidéothèque et une communauté en LSF.
  • Montrons nos ventres
    Campagne de sensibilisation de l’Association François-Aupetit (AFA) pour lever le voile sur les Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI).
  • Mucoplay
    Jeu qui vous apprend à vous laver les mains correctement.