1. / Insolite

Un Indien meurt d’une invasion de larves de ténia dans son cerveau

L'homme souffrait d’une infection parasitaire : la neurocysticercoce

Rédigé le , mis à jour le

Un Indien meurt d’une invasion de larves de ténia dans son cerveau
©NEJM

Âgé de 18 ans, le jeune homme s’était présenté au service des urgences après des crises d’épilepsie, à l’hôpital de Faridabad, près de la capitale New Delhi en Inde. "Lors de l’examen physique, le patient était confus. Il avait un gonflement sur l’œil droit et [présentait] une sensibilité [au niveau du] testicule droit", a indiqué le New England Journal of Medecine, dans un article publié jeudi 28 mars.

Une infection parasitaire du cerveau

Une IRM cérébrale révèle de nombreuses lésions kystiques dans tout le cortex cérébral (photographie A) ainsi que dans le tronc cérébral et le cervelet (photographie B). Suite à cela, une écographie est réalisée et met en évidence ces mêmes kystes dans l'oeil et le testicule droit du patient. Le diagnostic est sans appel. Le jeune homme souffre d’une neurocysticercoce. 

Chacune des tâches blanches ci-dessus est un kyste créé par les larves de Taenia solium. Mais, en raison d'une "forte charge kystique", aucun médicament antiparasitaire n'a pu été adminisitré. Cela aurait pu aggraver "l'inflammation et l'oedème cérébral", et provoquer "une perte de vision", indiquent les docteurs Nishanth Dev et S. Zafar Abbas, auteurs de l'article. Le jeune homme a donc reçu des médicaments antiépileptiques ainsi qu'un anti-inflammatoire, le dexaméthasone. En dépit cela, le patient est décédé deux semaines plus tard.

Un ver solitaire, mais dangereux

La neurocysticercoce est une infection parasitaire du système nerveux central provoquée par un ver plat : le ténia du porc (Taenia solium), usuellement appelé ver solitaire. Comment attrape-t-on un ver solitaire ? En général, l’homme est infecté en consommant de la viande, notamment de porc, "crue, mal cuite ou infectée", selon l'OMS. En termes de symptômes, la présence d'anneaux mobiles et de couleur blanche, dans les selles est caractéristique des vers solitaires. 

Il est également possible d'être infecté, en ingérant des aliments ou de l'eau, contaminés par des oeufs de Taenia solium, ou du fait d'une hygiène "qui laisse à désirer". Les œufs ingérés se transforment en larves dans divers organes tels que les muscles, la peau, les yeux et le système nerveux central, entraînant la neurocysticercose, qui est selon l’OMS, "une des principales causes de l’épilepsie dans le monde"

Pour s'en prémunir, il convient de cuire sa viande suffisamment afin de détruire toutes les larves de ténia. Dans le même esprit, la consommation de steak tartare, est à risque.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr