Quels symptômes peuvent indiquer la présence de vers dans l'organisme ?

J'ai perdu 8 kilos en quelques mois alors que je n'ai rien changé à mes habitudes. Cela peut-il être dû à des vers ? Quels symptômes peuvent indiquer la présence de vers dans l'organisme ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr André Paugam, parasitologue mycologue :

"En France, on a surtout incriminé le ver solitaire comme étant une source d'amaigrissement. Le ténia que l'on voit en France métropolitaine est le ténia du bœuf. Pour ce ténia du bœuf, deux mois après la contamination, des anneaux sont émis en dehors des selles parce que ces anneaux sont mobiles. Quand on est parasité par ce ver solitaire, au bout de deux mois en général, on va retrouver des anneaux dans les sous-vêtements. Il faut alors consulter et être pris en charge. Cette période est assez courte pour qu'il y ait une persistance du ténia et que cela soit source d'amaigrissement. C'est une possibilité mais ce n'est pas la plus fréquente compte tenu que ce ténia s'extériorise et va être pris en charge assez rapidement. Il n'y a pas de problème à soigner les ténias, il existe des médicaments très efficaces.

"Les oxyures sont le plus fréquemment observées notamment chez les enfants scolarisés. On considère qu'environ 70 ou 80% des enfants auront eu des oxyures pendant leur scolarité, c'est donc très fréquent. Les symptômes peuvent être une insomnie due à un prurit anal nocturne. Pour l'ascaris, on considère qu'un quart de la population mondiale est atteint d'ascaridiose. On n'observe quasiment plus ce ver en France, on l'observe surtout dans les pays à faible niveau d'hygiène qui pratiquent l'engrais humain. Dans les villages, pour favoriser les cultures, on recueille les déjections humaines et on les utilise pour faire pousser les cultures car ils n'ont pas les matières organiques animales. Et les végétaux souillés vont être la source de la contamination et ce ver de 20 centimètres va être asymptomatique jusqu'à ce qu'il se bloque dans des conduits digestifs (cholédoque, pancréas…). Il peut donner une pancréatite, voire une appendicite, et très exceptionnellement il va perforer l'intestin et donner une péritonite. Ces révélations vont susciter des interventions chirurgicales. Sinon il y a des troubles digestifs qui n'ont rien de spécifiques."