1. / Insolite

"Ribcage bragging": quand l'extrême minceur s'affiche sur la Toile

Une campagne de sensibilisation dédiée à la prostitution des mineurs ; du tri entre vraies et fausses informations sur Internet ; la pollution des océans ; les côtes apparentes nouvelle tendance inquiétante des réseaux sociaux ; les toupies hand spinners peuvent s'avérer dangereuses.. C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le , mis à jour le

"Ribcage bragging": quand l'extrême minceur s'affiche sur la Toile

Une campagne de sensibilisation dédiée à la prostitution des mineurs

Les "violences et négligences envers toute personne de moins de 18 ans" sont des aspects de la maltraitance des enfants, selon les critères de l'Organisation Mondiale de la Santé. Cela regroupe les mauvais traitements physiques et affectifs, sévices sexuels, négligences, exploitation commerciale… Ces mauvais traitements entraînent un préjudice pour la santé, la dignité ou parfois la survie de l'enfant.

Ainsi, la prostitution fait bien partie de cette maltraitance et on estime en Inde, que 40% des trois millions de prostituées sont des enfants, souvent arrachées à un milieu défavorisé. D'où une campagne insolite proposée par l'association Free a girl movement.

Cette campagne donne à voir avec un contraste très violent, la jolie naïveté des enfants et des pratiques sexuelles bien éloignées du monde de l'enfance. L'association se bat pour réinsérer ces enfants, d'où les appels aux dons.

La parodie d'un site Internet dédié à l'information scientifique et à la santé

Les fake news, ces fausses informations qui circulent sur Internet, ont été présentes pendant les campagnes présidentielles. Aux Etats-Unis, une conseillère de Donald Trump parle de "faits alternatifs", des faits très flous ou inventés pour servir un message. Pendant la campagne française, des mensonges se sont également répandus : faux SMS, fausse déclaration des médias sur le suicide d'une proche d'un candidat... 

La santé fait aussi l'objet de fake news. On parle souvent de remèdes miracles qui circulent sur les réseaux pour soigner le cancer du côlon avec du miel, ou guérir d'un AVC en piquant le bout des doigts de la victime avec une aiguille.

Un site Internet est dédié à l'information scientifique et à la santé. On y parle de test de grossesse révolutionnaire, de l'intérêt du piercing de téton pour éviter les carences en fer, d'une consultation gynéco pour les hommes afin de respecter l'égalité des sexes… Il s'agit en réalité d'un site parodique pour rire. Cela peut paraître évident, mais certaines personnes ont déjà été piégées par ce genre de sites qui reprennent les codes de l'info pour la détourner.

Moralité de cette histoire : s'informer, c'est d'abord "sourcer l'information". Il faut savoir si elle est émise par un organisme officiel ou sur le blog de madame Michu, ce qui n'est pas la même chose !

Agnès Buzyn, nouvelle ministre de la Santé, est-elle inscrite sur Twitter ?

Sur le réseau, un compte au nom d'Agnès Buzyn a été ouvert en mai 2017 et est connecté à des profils du gouvernement. Il ne s'agit pourtant pas du profil de la nouvelle ministre de la Santé. Pour savoir si un compte est officiel, il faut regarder s'il porte ou non un badge bleu. Il faut attendre quelques jours avant d'obtenir cette certification.

Une carte du monde de la pollution des océans

Le travail de ce site a été réalisé par des chercheurs qui ont répertorié tous les travaux disponibles. On y voit la distribution des déchets et leurs interactions avec les organismes. Bilan : 34% des espèces étudiées ingèrent des détritus, 30% se retrouvent étranglés, handicapés ou piégés par cette pollution humaine, surtout des plastiques. Les poissons, crustacés et oiseaux marins sont les plus touchés et ces déchets ont un impact sur leur croissance, leur capacité à respirer, à se nourrir, à se reproduire et finalement à survivre.

La Terre est un seul bateau et nous sommes tous dessus donc ramasser ses déchets, c'est prendre soin de notre avenir à tous.

  • Litterbase
    Une carte du monde de la pollution aux plastiques

Ribcage bragging, la nouvelle tendance minceur qui inquiète

Après les fesses ou le tigh gap, la mode est à l'exhibition de ses côtes ! L'idée, c'est de montrer une cage thoracique avec les côtes les plus saillantes. C'est un signe de minceur et une façon de dire qu'on est "sexy".

Attention à la toupie Hand spinner

Elle cartonne dans les cours d'école pour le plus grand bonheur des enfants mais elle peut aussi être dangereuse.

Sur Facebook, une maman raconte que sa fillette a avalé une bague du hand spinner en voulant le nettoyer. La mère a alors tenté une manœuvre de Heimlich, mais sans résultat. Elle a donc fini par appeler les secours. Bilan : une belle frayeur. Le bout de métal coincé dans l'œsophage de la fillette a pu être retiré.

  • Facebook
    David Velau
    L'histoire de cette enfant qui a avalé une bague d'un hand spinner

Sponsorisé par Ligatus