1. / Insolite

Insolites du Net : un toucher rectal par des doigts célèbres !

Une campagne canadienne sur les tumeurs de la prostate ; le cancer et les facteurs de risque liés à nos modes de vie ; l'infection par le VIH filmée pour la première fois ; un rappel concernant l'intoxication au monoxyde de carbonne ; des idées originales pour se faire les ongles... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le

Insolites du Net : un toucher rectal par des doigts célèbres !

Dépistage du cancer de la prostate au Canada

Le toucher rectal permet de vérifier le volume de la prostate et peut permettre de détecter des tumeurs palpables.

  • Prostate cancer Canada
    The Famous Fingers Collection
    Nouvelle ligne de gants d'examen de la prostate, modelés d'après les doigts de personnes célèbres
     

 

Cancers et facteurs de risques liés à nos modes de vie

Il s'agirait de cancers "évitables" dans le sens où on peut modifier notre mode de vie en pratiquant davantage d'activité physique, en s'alimentant autrement ou en baissant nos consommations à risque. Pour nous en faire prendre conscience, l'INCA, l'Institut National du Cancer, propose de tester nos connaissances sur les risques liés au tabac et à l'alcool.

  • Institut national du cancer
    Alcool et tabac
    CONNAISSEZ-VOUS LES RISQUES DE CANCERS LIÉS A L'ALCOOL ?

 

Des chercheurs ont réussi à filmer l'infection par le VIH in vitro

Des chercheurs français d'un laboratoire de l'Institut Cochin à Paris ont filmé pour la première fois l'infection par le VIH.

On y voit la cellule infectée, en vert, mise à côté d'une cellule saine, en bleu (issue de la muqueuse d'un urètre masculin, un tissu particulièrement sensible à l'infection) qui semble lui tirer dessus ou créer un pont pour se relier à la cellule cible. 

C'est ainsi que le virus est transmis à une autre cellule et ainsi de suite. Les chercheurs ont ainsi découvert que le virus ne s'installe pas en surface mais traverse les cellules, alertant le système immunitaire. Or, quand les macrophages arrivent, ces cellules sentinelles se retrouvent aussi prises au piège par ce virus.

Il reste encore de nombreuses zones d'ombre autour de ce virus et de son mode d'action, mais la connaissance avance !

  • Cell
  • Cell
    Séquence sida de l'hôpital Cochin.

 

Intoxication au monoxyde de carbone

Chaque année en France, on recense 3.000 victimes et 100 décès et les causes principales sont soit une mauvaise combustion des appareils type chaudière, chauffe-eau, cuisinière... soit un défaut de ventilation. Concernant le défaut de ventilation, on peut s'inspirer d'une campagne polonaise. Elle propose une astuce toute simple qui ne nécessite qu'une feuille de papier. 

La différence de pression fait circuler l'air à l'intérieur du logement. Ce flux crée un courant d'air vers l'évacuation. L'astuce à reproduire à la maison consiste à placer une feuille de papier contre l'évacuation d'air. Ca doit coller. Si ce n'est pas le cas, l'aération ne fonctionne pas et vous devez y remédier.

D'autres conseils :

- aérez chaque jour votre logement,
- faites vérifier vos installations chaque année,
- reconnaissez les symptômes de l'intoxication : maux de tête, vertige, nausée, malaise...

Le monoxyde de carbone est incolore et inodore. Quittez votre logement dès que ces signes apparaissent.

 

Nail art

Un compte Instagram vous propose d'explorer le corps humain jusqu'au bout des ongles avec... des ongles dents, des ongles nez, moustaches… Ces créations sont longues à réaliser et à chaque fois, on vous propose une vidéo vous présentant les moulages, le séchage...

Ce qui interroge le plus, ce sont les images d'ongles abîmés, peut-être blessés à la suite d'un choc, touchés par un champignon ou autre, qu'on manucure avant d'y poser un faux ongle... Cela est certes plus esthétique, mais probablement pas très bon pour la régénération de l'ongle.

Le Dr Brigitte Roy-Geffroy, dermatologue contactée par nos soins, confirme qu'il ne s'agit pas d'une bonne idée. Un ongle abîmé peut l'être à cause d'un champignon mais il peut aussi être le reflet d'une maladie cutanée (comme le psoriasis) ou même cardiaque, d'une infection... Il faut donc absolument consulter, si possible un dermatologue, et suivre le traitement adapté qui peut être long. Pendant tout ce temps, laissez le traitement agir et l'ongle repousser sans entrave ni substance chimique, sans quoi l'infection (si c'est le cas) peut se propager davantage.

Sponsorisé par Ligatus