1. / Insolite

Insolites du Net : t'as pris de la drogue, tu devrais pas conduire...

Les réseaux sociaux mis au service des Urgences ; une campagne sur la consommation de drogue pour le conducteur ; une page de mode ; une utilisation originale de bonbons... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

Rédigé le

Insolites du Net : t'as pris de la drogue, tu devrais pas conduire...

L'asthme sur Twitter

Des chercheurs de l'université de l'Arizona, aux Etats-Unis, se sont penchés sur l'asthme, une maladie qui touche 25 millions de personnes aux Etats-Unis, et dont la prévalence ne cesse d'augmenter. L'asthme représente deux millions de visites aux urgences, 500.000 hospitalisations et ainsi, des milliards de dollars dépensés en soins.

Les chercheurs ont testé, pendant trois mois, un outil compilant les données de la qualité de l'air, les dossiers concernant les personnes asthmatiques reçues à l'hôpital et les mots-clés comme "asthme ou inhalateur" utilisés sur les réseaux sociaux… En recoupant les infos, ils ont constaté que, si une moins bonne qualité de l'air implique plus de visites aux Urgences, les mêmes conclusions peuvent être faites à partir des mots-clés utilisés sur Twitter.

Leur outil permet donc de prédire à 70% et grâce aux réseaux sociaux, si les services d'urgences peuvent s'attendre à un pic d'affluence et ainsi, mieux anticiper et gérer le flux de patients.

Au Canada, une campagne dédiée à la sécurité routière

En France, la consommation de drogue pour le conducteur lui fait courir le risque de deux ans de prison, 4.500 euros d'amende voire l'annulation du permis de conduire. Une campagne montée par une compagnie d'assurance québécoise vise à alerter sur le fait que la consommation de drogue au volant est interdite et détectable.

  • You Tube
    - Toutes les drogues sont détectables
    Campagne de sensibilisation de la SAAQ qui a pour but de rappeler que les policiers québécois peuvent détecter n'importe quelle drogue chez un conducteur et le mettre en état d'arrestation.

Le nouveau buzz sur les réseaux sociaux autour des vergetures

Le hashtag #Loveyourlines, qui signifie "aimez vos vergetures…", a été lancé par deux mamans américaines dans le but de montrer et de célébrer le vrai corps de la femme, qui vit et se modifie au rythme de ses modifications, les grossesses notamment.

Une page mode

Il n'y a pas d'âge pour avoir du style. C'est le propos du jeune homme qui gère un blog dans lequel il poste des photos de personnes d'un certain âge, attachées à leur allure. Son objectif est de contribuer à changer l'image du vieillissement, célébrer le dynamisme et la vitalité des personnes âgées.

  • Advances style (en anglais)
    Des photos de personnes âgées avec beaucoup d'allure !

Un dessert original

Il n'y a pas d'âge pour manger des sucreries. Vous n'aurez peut-être pas envie de manger les bonbons présentés puisqu'ils représentent les racines de la langue, le pancréas ou le duodénum...

On dit qu'en médecine, les étudiants travaillent comme des acharnés. Mike McCormick, étudiant à l'université de Glasgow a tout de même trouvé le temps de monter une page intitulée "l'anatomie en bonbons".

  • Instagram
    Candyanatomy (en anglais)
    L'anatomie du corps humain, en bonbons.