Insolites du Net : les nouvelles technologies à l'honneur

Un jeu pour rééduquer les victimes d'AVC, des lentilles à réalité augmentée et une nouvelle technologie pas si nouvelle : le téléphone pour diagnostiquer la maladie de Parkinson... C'est l'actualité insolite de la santé sur le Net, par Emma Strack.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

- Chronique d'Emma Strack du 10 septembre 2012 -

 

Un téléphone pour révolutionner le diagnostic de Parkinson !

Pour le moment, il s'agit d'un projet de recherche, mais le mathématicien qui mène cette étude est confiant et bientôt, diagnostiquer la maladie de Parkinson et suivre son évolution sera simple comme un coup de fil et quasiment gratuit.

Max Little, un chercheur, a expliqué au journal Le Monde que la voix est le résultat d'une coordination du larynx, du diaphragme, des cordes vocales, de la langue et des lèvres. Or, chez un malade de Parkinson, cette coordination est altérée. La voix a des rigidités, des faiblesses et des tremblements. Elle devient donc un bon marqueur de la maladie. Il est possible qu'elle soit même l'une des premières fonctionnalités affectées. Parkinson se détecte par la voix, même à un stade très précoce.

Ce chercheur a donc travaillé sur une série d'algorithmes qui devraient permettre de détecter les irrégularités de la voix. Son objectif était de mettre au point un système accessible à tous, rapide, et bon marché.

  •  Le Monde
    - "Diagnostiquer Parkinson, bientôt simple comme un coup de fil", par Flore Vasseur, 8 août 2012
    Projet d'un chercheur au MIT (Institut de technologie du Massachusetts) pour créer une application qui permettra à quiconque de réaliser de chez lui un test de diagnostic de la maladie de Parkinson ou de suivre l'évolution des symptômes.

Une communication qui coûte moins chère qu'une consultation chez le neurologue...

Il recherche 10 000 voix pour construire l'échantillon, diagnostiqué Parkinson ou non. Tout le monde peut participer car le test est disponible en plusieurs langues, dont le français. Pour y participer, il faut appeler le 02 49 88 05 76. Le test dure environ 3 minutes. La communication coûte le prix d'un appel local, et au bout du compte, on vous donne un numéro correspondant à votre test, si vous voulez suivre la suite des événements.

Rééduquer les personnes victimes d'un accident vasculaire cérébral par un jeu vidéo...

Pour le moment, le jeu est en phase d'expérimentation au CHU de Nîmes-Montpellier, mais les premiers résultats sont très encourageants.

L'objectif du jeu est d'inviter le malade à faire des mouvements qui lui imposent de ramener le bras vers lui, ou des mouvements latéraux… Il permet ainsi la rééducation des membres supérieurs.

Si les tests sont probants, des séances de jeux en ligne coûteront moins chères que les séances classiques ! Le groupe qui est à l'origine du projet cherche maintenant des partenaires pour que le jeu soit accessible au grand public, et planche déjà sur un autre projet : un jeu permettant d'aider au diagnostic de la maladie d'Alzheimer.

  • Voracy Fish
    Voracy Fish est un serious game de rééducation fonctionnelle du membre supérieur. Il propose une véritable innovation en matière de technologies et d'usages puisqu'il utilise les jeux vidéo au service de la santé.
     

Après les lunettes à réalité augmentée… voici maintenant les lentilles !

Ce qu'on appelle la réalité augmentée est un système dans lequel des objets ou informations virtuels viennent s'insérer dans un contexte réel. Par exemple, grâce aux lunettes, vous regardez le ciel et l'on vous indique la météo à venir.

Deux étudiants en design ont imaginé, en vidéo, ce que pourrait être notre vie avec des lentilles à réalité augmentée. Tous les moments de la vie quotidienne seraient accompagnés.

  • Viméo
    - Sights (en anglais)
    Deux étudiants en design ont imaginé, en vidéo, ce que pourrait être notre vie avec des lentilles à réalité augmentée.
     

Une application pour aider les femmes à connaître leur réelle taille de soutien-gorge...

Pas toujours facile, mesdames, en fonction de la forme de la poitrine et des mensurations de connaître sa taille de soutien-gorge. Une application vous propose de prendre différentes mesures : le dessous de poitrine et le tour de poitrine. Grâce à ces mesures, le site donne la taille et même la forme la plus adaptée. Gros bémol tout de même : cette application a été imaginée par une marque qui vous redirige ensuite vers ses propres modèles.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :