1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse

Un premier médicament contre la dépression post-partum autorisé aux Etats-Unis

L’administration américaine des médicaments (FDA) a autorisé la mise sur le marché d’un médicament injectable efficace en deux jours contre la dépression post-partum. Cette maladie touche une mère sur neuf aux États-Unis.

Rédigé le

Un premier médicament contre la dépression post-partum autorisé aux Etats-Unis
Crédits Photo : © Pixabay / fancycrave1

Comment soigner la dépression post-partum ? L’administration américaine des médicaments (FDA) a approuvé le 19 mars 2019 la mise sur le marché du premier médicament contre la dépression des nouvelles mères, le brexanolone (marque Zulresso, laboratoire Sage Therapeutics). Le brexanolone est une forme synthétique de l’allopregnanolone, une hormone aux propriétés anxiolytiques et naturellement présente dans le corps. L’avantage de ce nouveau médicament : il agit très vite, en deux jours, alors que les antidépresseurs traditionnels peuvent mettre des semaines ou des mois à faire effet.

Supervision médicale pendant 60 heures

A partir de juin 2019 aux États-Unis, le Zulresso pourra être administré par voie intraveineuse. Il ne sera disponible qu’en centre médical, sous supervision médicale pendant 60 heures, en raison du risque d'évanouissement observé dans quelques cas pendant les essais cliniques. Les effets secondaires plus communs incluent la somnolence, les maux de tête ou la sécheresse buccale.

L’efficacité de ce médicament a été démontrée dans deux essais cliniques : par rapport à un placebo, le Zulresso entraîne une disparition des symptômes dépressifs à la fin de l’injection et le traitement est toujours opérant 30 jours après l’injection.

Une première autorisation spécifique à la dépression post-partum

"La dépression post-partum est une maladie grave qui, lorsqu'elle est sévère, peut être mortelle. Les femmes peuvent avoir des pensées les poussant à se blesser elles-mêmes ou à blesser leur enfant", a déclaré dans un communiqué de la FDA Tiffany Farchione, directrice par intérim de la division des produits psychiatriques du centre de la FDA pour l'évaluation des médicaments.

"Cette autorisation constitue la première fois qu'un médicament est spécifiquement approuvé pour traiter la dépression post-partum, offrant une nouvelle option de traitement importante" a-t-elle ajouté. En effet, ce type de traitement pourrait venir en aide à de nombreuses femmes, puisque une nouvelle mère sur neuf aux États-Unis souffre de dépression post-partum.

34.000 dollars pour une seule injection

Le hic : le prix de ce médicament, qui devrait s’élever en moyenne à 34.000 dollars (environ 30.000 euros) l’injection pour les personnes qui ne disposent pas d’assurance médicale. Selon plusieurs médias américains, les assureurs devraient obtenir un rabais et prendre en charge le traitement. Le séjour en hôpital s'ajoutera toutefois au coût. Néanmoins, le laboratoire Sage Therapeutics réalise actuellement des essais cliniques sur des comprimés à base de brexanolone. Si ces travaux démontrent l'efficacité et l'innocuité de cette forme orale moins coûteuse, elle pourrait prochainement voir le jour.  

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus