1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant

Une mère alerte sur les risques d’embrasser les bébés

Une Américaine publie des messages d’alerte sur les réseaux sociaux depuis que son fils a attrapé une grippe puis un virus respiratoire quand un proche l’a embrassé. Des infections qui peuvent être fatales pour les plus petits.

Rédigé le

Une mère alerte sur les risques d’embrasser les bébés
© Facebook - Ariana DiGrigorio  

Ne pas embrasser les nourrissons. C’est le message qu’Ariana DiGrigorio, souhaite faire passer en communiquant sur son expérience personnelle sur Facebook et auprès de plusieurs médias américains.

Fièvre, toux et nez bouché

Son fils, Antonio, tombe malade à l’âge de huit mois, en décembre 2018. Il rentre de la crèche avec de la fièvre, et les médecins lui diagnostiquent une grippe. Mais les symptômes persistent et deux mois plus tard, en février 2019, Antonio tousse toujours et son nez est pris. Ses parents le conduisent alors aux urgences du Jersey Shore University Medical Center. Il est alors testé positif au virus respiratoire syncytial (VRS), un virus responsable d’infections respiratoires et pulmonaires.

Six jours aux soins intensifs

Si ce virus n’est généralement pas dangereux pour les adultes, il peut s’avérer fatal chez pour les bébés et les jeunes enfants dont le système immunitaire n’est pas encore assez mature pour le combattre. Selon les parents de l’enfant, un proche de la famille lui aurait transmis le virus de la grippe en décembre en l’embrassant. Affaibli par ce premier microbe, le bébé aurait ensuite attrapé le VRS.

Après une prise en charge de six jours aux soins intensifs notamment avec une aide respiratoire, Antonio est désormais complètement guéri. Mais sa mère alerte aujourd’hui sur le risque que l’on fait encourir aux bébés en les embrassant. A l’approche de la saison des rhumes et des grippes, Ariana publie donc un message d’alerte sur Facebook, illustré par une photo du garçon prise lorsqu’il était en unité de soins intensifs.

"Ne soyez pas égoïste"

"Vous êtes contagieux jusqu’à 24 heures avant l’apparition de vos symptômes !" rappelle-t-elle dans une publication Facebook. "Merci de garder votre bouche et votre souffle loin du visage, des mains et des pieds des bébés. Ne soyez pas la raison de l’hospitalisation (ou du décès) d’un bébé parce que le bébé était « juste tellement mignon qu’il fallait que vous l’embrassiez »".

Elle poursuit : "C’est très gênant pour les parents de devoir dire à quelqu’un (surtout si c’est un membre de la famille ou un ami) de s’éloigner de leur bébé. C’est aussi très difficile d’empêcher quelqu’un d’embrasser votre enfant quand il est lancé. Ne soyez pas égoïste. N’embrassez pas les bébés. Cela n’en vaut pas la peine."

"Aussi, si vous êtes malades, merci de rester chez vous. Ce qui pourrait être une « sinusite » ou des « allergies » pour vous peut devenir une maladie qui engage le pronostic vital pour un bébé" conclut Ariana.

De la même manière, en octobre 2018, une mère américaine alertait également sur les réseaux sociaux du risque de transmission de germes aux très jeunes enfants. Son fils était décédé des suites d'une infection au virus de l'herpès, transmis par un tiers infecté qui aurait embrassé l'enfant ou qui l'aurait manipulé sans s'être lavé les mains.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr