Charcuterie : les nitrites augmenteraient le risque de diabète de type 2

La consommation d'additifs nitrés, présents notamment dans les charcuteries, serait associée à une augmentation du risque de développer un diabète de type 2, alerte une nouvelle étude de l'Inserm. Explications.

La rédaction d'Allo Docteurs
La rédaction d'Allo Docteurs
Rédigé le
Marina question Diana nitrites et diabète
Nitrites : un rôle dans le diabète de type 2 ?Marina question Diana nitrites et diabète  —  Le Mag de la Santé - France 5

Ils étaient déjà associés à un risque accru de cancer. Les nitrites, ces additifs utilisés pour augmenter la durée de conservation des aliments et présents notamment dans les charcuteries, sont aussi soupçonnés de jouer un rôle dans le développement du diabète de type 2. C'est ce qu'affirme une nouvelle étude de chercheurs de l'Inserm, publiée le 17 janvier 2023 dans la revue Plos Medicine.

Un risque de diabète accru de 27%

Ces chercheurs se appuyés sur la cohorte NutriNet-Santé et sur les données de santé, d'alimentation et de mode de vie de 105 000 personnes. "Les chercheurs se sont rendus compte que les personnes qui mangeaient le plus de nitrites de sodium, en quantité supérieure à la limite recommandée, avaient une survenue de diabète de type 2 augmentée de 27% par rapport aux personnes qui consomment peu de nitrites" détaille la docteure Diana Kadouch, médecin nutritionniste, sur le plateau du Magazine de la Santé.

Aucune association entre la consommation de nitrates et le risque de diabète de type 2 n’a en revanche été montrée dans cette étude.

Maximum trois tranches de jambon par semaine

En attendant de mieux comprendre ce lien, et pour limiter les risques sur la santé, le Programme national nutrition santé recommande déjà de ne pas consommer plus de 150 g de charcuterie par semaine, soit environ trois tranches de jambon blanc par semaine.

L'interdiction des additifs nitrés dans les charcuteries est en débat depuis plusieurs années en France. Mais à ce jour, seul un plan d'action visant à réduire progressivement leur usage dans l'alimentation a été initié.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !