Cerveau : avons-nous perdu la mémoire ?

La mémoire est un moyen de stockage important pour l'humain, car elle permet d'enregistrer et de conserver de multiples informations. Mais a-t-elle évolué avec l’arrivée des outils numériques ? Minute Docteur vous dit tout !

Anaïs Plateau
Rédigé le
Avons-nous perdu la mémoire  —  Magazine de la Santé


Les utilisateurs de smartphones sont unanimes. Plus personne ne connaît les numéros de téléphone de ses amis ou de ses proches. C'est normal, toutes les informations sont disponibles au bout des doigts, ou en un clic. Internet, les réseaux sociaux, les applications sont devenues comme une extension du cerveau.  

Les outils numériques modifient notre cerveau

Ces outils numériques sont-ils en train de ramollir notre cerveau ? Pas sûr... Selon certains chercheurs, il y aurait une transformation qui s’opère dans le cerveau et qui entraîne la modification du fonctionnement de la mémoire.  

Lors d’une expérience, les participants ont écrit des phrases sur un ordinateur, chacune enregistrée dans des dossiers spécifiques. Lorsqu’il leur a ensuite été demandé de se rappeler des phrases et de l’endroit où ils les avaient rangées, globalement, ils se sont mieux souvenu des dossiers que de ce qu’ils avaient écrit ! 

Il est donc plus facile de se souvenir des endroits où sont rangées les informations que de leur contenu. C’est comme lorsque vous voulez refaire la recette familiale de la mousse au chocolat : vous savez que votre grand-mère l’a écrite dans un cahier rangé dans la cuisine, mais vous ne vous souvenez plus des proportions, ni des ingrédients.  

Une moins bonne mémoire que nos aïeux ?

Ces outils permettent d’accéder à des tas de connaissances en des temps records MAIS à trop en utiliser, le risque serait d’avoir une mémoire moins efficace que celle de nos aïeux.  

Ce fonctionnement pourrait aussi nuire à la capacité à distinguer une information importante d'une superflue ou encore à générer des idées créatives. Toujours dépendre de ces outils pourrait également altérer l'efficacité de la mémoire comparée à celle de nos aînés.

Libérer de l'espace de stockage

Pour les scientifiques, cette nouvelle manière d’ordonner les idées permet de sortir de notre tête des tas d’informations. Tout cela laisse de l’espace pour mémoriser des choses qui importent vraiment. 

L’information n’est plus stockée dans notre cerveau mais dans une gigantesque mémoire externe où il est possible d'accéder tout le temps, qui s'appelle internet.

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !