1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Sexualité féminine, les Françaises moins épanouies ?

Rédigé le 11/01/2019 / 0

En décembre 2018, une enquête de l'IFOP a mesuré le bien-être des 6000 femmes de 6 nationalités différentes. Elle fait un instantané de la sexualité des Françaises et confirme une tendance déjà constatée en 2014 : les Françaises seraient (un peu) moins épanouies que les autres.

Les femmes ont été passées au feu des questions évaluant les différences d'activités et de pratiques sexuelles. Les Françaises apparaissent plutôt libres dans leur sexualité : 88% ont déjà fait une fellation, 52% de leurs partenaires avaient éjaculé dans leur bouche au moins une fois et 46% avaient déjà avalé le sperme. Les femmes connaissent au cours de leur vie sexuelle en moyenne 7,5 partenaires, soit un de plus qu'en Espagne et en Italie (des pays conservateurs et religieux), mais quasiment autant qu'en Allemagne, en Royaume-Uni et aux Pays-Bas, où les comportements féminins sont moins sensibles au jugement social. 37% ont eu plus de 5 partenaires, 18% plus de 10.

10% des femmes ont eu plus de 3 rapports par semaine et 31% aucun. 79% ont déjà fait un 69 (fellation et cunnilingus). 26% avait déjà reçu une biffle au moins une fois (contraction de giffle et de b...) et 27% avaient déjà reçu une éjaculation faciale, des pratiques directement inspirées des films X. Seules 9 et 12% pratiquent la biffle et l'éjaculation faciale assez régulièrement. 1 Française sur 2 a déjà essayé la sodomie mais seules 2 sur 5 le font assez régulièrement.

30% d'insatisfaites sexuelles et sentimentales

A l'instar des Italiennes ou des Espagnoles, une Française sur 3 est actuellement insatisfaite de sa vie actuelle, alors qu'une Allemande sur 5 ou une Néerlandaise sur 4 le sont. Corollaire positif : la majorité des Françaises est heureuse de sa vie sexuelle, avec 32% est très satisfaite et 37% assez satisfaites ! La satisfaction sentimentale suit de près la satisfaction sexuelle, plus d'un quart des Françaises se sentent insatisfaites, soit près de deux fois qu'en Allemagne ou en Hollande.  Ces deux pays, plus progressistes en termes d'éducation sexuelle et de sexualité, semblent favoriser l'épanouissement sexuel féminin...

Les plus insatisfaites sont aussi celles qui sont les plus nombreuses à avoir régulièrement des rapports sans en avoir envie : 1 Française sur 5 (20% sont pas vraiment satisfaites et 11% pas satisfaites), une Espagnole sur 4 et près d'1 Italienne sur 5 (11% des hollandaises et 16% des Allemandes. Un constat qui questionne... Est-ce un manque d'envie à initier le rapport, qui s'envole en fumée une fois l'excitation enclenchée, ou est-il justifié par des rapports non satisfaisants, ou encore les femmes se forcent-elles pour obtenir la "paix des ménages" ? Certes, la vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille mais quelle que soit la raison, se forcer à avoir un rapport est rarement une solution positive.

Et la satisfaction des hommes ?

Devant tant de femmes non satisfaites, une question s'impose : les ressortissants latins feraient-ils mentir la réputation de séducteurs et d'amants attentionnés ? Visiblement et certains conseils seront abordés la semaine prochaine pour y remédier. Mais il y a toujours deux versions à une histoire et deux partenaires dans un couple... La satisfaction sexuelle n'est pas exclusivement et uniquement liée au partenaire, même s'il intervient souvent. De plus, dans une autre enquête IFOP de 2014 portant sur 7000 personnes des deux sexes, les hommes étaient 28% à ne pas être satisfaits de leur vie sexuelle, soit guère plus que les femmes qui étaient 29% à ne pas l'être...

Les chiffres n'ont d'intérêt que s'ils débouchent sur des propositions concrètes pour améliorer leur constat. Retrouvez la semaine prochaine un article sur Comment améliorer sa satisfaction sexuelle, à deux !

Les jeux érotiques pour allumer le feu ?

Rédigé le 04/01/2019 / 0

En 2019, place à la sexualité positive et ludique ! 100% psycho sexo donne aujourd'hui un coup de projecteur sur les jeux érotiques. Charnels et joueurs, ils cultivent le désir et intensifient le plaisir...

Si le désir est impérieux et évident au début, il risque de s'étioler chez les couples qui ne prennent pas garde à stimuler le désir et leur vie sexuelle. Les jeux érotiques sont idéaux pour apporter un souffle de nouveauté et un cadre différent aux ébats, qu'ils fassent appel aux sextos, aux vidéos, aux jeux de société, aux scénarios coquins.

Faire grimper la température à distance

Les sextos sont particulièrement indiqués pour faire monter la température à distance. Si le/la partenaire est sur son lieu de travail et en pleine réunion, un message vibrant de désir l'excitera fortement... En jouant sur l'effet de surprise, ils sont propices pour embraser le désir avant les retrouvailles. L'écran interposé débride la pudeur et libère les mots offrant un support suggestif. Les amants qui se prennent au jeu voient les sms s'enflammer, évocateurs de fantasmes ou des ébats torrides à venir. Quand une certaine "routine" s'est installée, il n'est pas toujours aisé d'écrire un sexto : peur de tomber à plat, d'être jugé(e) par le/la partenaire... Pourtant, c'est un jeu potentiellement très excitant, d'autant plus s'il ne fait pas partie des habitudes du couple. Il instillera une excitation supérieure et rétablira la communication sexuelle sur les envies, si elle est insuffisante.

Un bémol existe : les sextos sont parfois un fiasco si le/la partenaire n'est pas d'humeur, s'il n'est pas à l'aise avec les mots écrits ou si il n'aime pas cela. Rien de dramatique pour autant : on ne joue pas sa vie avec un sexto (ou avec les idées ci-dessous), autant le prendre avec humour et en parler le soir pour trouver à deux une façon de stimuler sa vie sexuelle !

Les "jeux de sexualité"

Ces jeux de société sexuels sont nettement plus amusants que le Monopoly ou Time up ! Un certain nombre de jeux proposent des défis sexuels, qui injectent un souffle de nouveauté ou une pincée d'interdit pour pimenter les ébats. D'autres sont sur le principe d'"actions/vérités", qui servent à mieux connaître son/sa partenaire, à découvrir ses fantasmes et ses envies mais aussi à ouvrir la parole sexuelle. Ils prennent aussi la forme de dés coquins déterminant l'action, le lieu et la zone à stimuler, ou de chèques à gratter. Un cadeau amusant pour une soirée originale... Ils s'achètent sur les sites de sextoys ou même sur l'Appstore et Playstore, grâce aux applis.

Les photos ou vidéos

Se filmer en plein ébat a de quoi le rendre encore plus torride... Cet observateur indirect qu'est le téléphone démultiplie l'excitation car il sort de l'ordinaire, voire donne l'impression d'interdit si la vidéo tourne dans un endroit inattendu, comme les toilettes d'un restaurant par exemple. Le plus ? Revoir ses étreintes pour se donner envie de recommencer !

A l'évidence, il est indispensable d'avoir entièrement confiance dans son/sa partenaire, sous peine de voir une vidéo légère se transformer en sextape sur les réseaux sociaux ou ailleurs.

Les livres ou films X à deux

Lire une scène érotique à son partenaire s'avère franchement brûlant, surtout si elle l'inspire et qu'il laisse errer ses mains sur le corps de la lectrice. Le jeu consiste à aller au bout du chapitre sans se laisser distraire, avec un gage sexuel à la clé en cas d'échec !

Les films X à deux sont aussi sources d'inspiration et de galipettes différentes de celles dont on a l'habitude. Ils donneront aussi des idées de scénario excitant.

Scénarios coquins, ou les jeux de rôle revisités

Les jeux de rôle permettent de se glisser dans la peau d'un personnage et d'assouvir ses envies les plus indicibles... Ils donnent vie aux fantasmes du plombier, de l'autostoppeur/l'autostoppeuse, ou encore du médecin qui examine son patient/sa patiente pour ne citer qu'eux. Les plus perfectionnistes joueront avec les costumes, les détails, voire mettront en scène le jeu de rôles (par exemple en prenant réellement en stop son ou sa partenaire), d'autres seront dans leur rôle mais sans ces détails.

Autres idées, fixer un rendez-vous indécent dans un bar d'hôtel, où l'escort sera prêt(e) à assouvir tous les désirs de sa cliente, ou encore du professeur et de l'élève pour jouer avec l'initiation sexuelle et la domination...

Sextoys et accessoires érotiques

S'il est des jouets propices à injecter du plaisir, ce sont bien les sextoys. En solo ou en duo, que l'on soit un homme ou une femme, il y en a pour tous les goûts et tous les plaisirs ! Grâce à leurs sensations intenses, ils offriront des orgasmes différents et ébouriffants... Les accessoires sexuels, comme les bandeaux et les menottes pour ne citer qu'eux, changeront aussi la donne en privant de la vue et en jouant sur la domination et la soumission.

Dans un couple qui se connaît depuis longtemps, il n'est pas toujours facile d'introduire un élément nouveau : la communication la meilleure est celle qui est la plus simple et qui s'adapte à son interlocuteur/interlocutrice. Autant opter pour des mots interrogatifs et respectueux des limites de l'autre. Par exemple, on ne propose pas d'emblée un stimulateur prostatique à un homme qui est rebuté par un doigt dans l'anus par exemple. En revanche, il rendra fou de bonheur celui qui est tenté par le plaisir anal.  Ou on ne propose pas directement une sextape à une femme très pudique, qui n'aime pas qu'on la voit nue.

Je vous souhaite une excellente année, placée sous le signe du jeu et du plaisir !

Sponsorisé par Ligatus