1. / Blogs
  2. / 100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

100% psycho-sexo

Cinq conseils pour enflammer sa libido

Rédigé le 07/08/2020 / 0

En complément de l'article La sexualité en 9 lettres, L pour libido, la libido se nourrit et s'entretient toute sa vie. L'objectif, éviter les écueils sur lesquels elle s'échoue, comme le temps qui passe, la routine, les enfants, les contraintes logistiques, etc. Certaines précautions atténue les fluctuations inévitables du désir et conservent une grande complicité érotique. 

  • Consacrer du temps à sa libido

La libido s'entretient, en couple bien sûr, mais aussi seul(e) en se caressant quand on a envie. Dans  un soir où l'on passe une soirée solo, son bain ou sa douche si l'on n'y est pas dérangé.e,… il est tout à fait possible de trouver le temps de le faire, encore faut-il en avoir l'envie et y penser ! Parce qu'avec le temps et les journées trop chargées, on oublie même de penser à ses fantasmes ou au sexe ! Une étude de 2012[1] avait estimé que les hommes pensaient à la "bagatelle" 19 fois par jour et les femmes 10 fois par jour ; précision importante, les jeunes hommes pensaient tout de même davantage à la nourriture et au sommeil qu'au sexe !

Pourquoi ne pas profiter du farniente pour nourrir votre libido et votre imaginaire érotique ? par exemple en lisant des articles sur la sexualité s'ils vous intéressent (attention, pas ceux qui vous disent de faire 5 fois l'amour par semaine, pendant plus de 30 minutes, en ayant au moins 1 orgasme ! Préférez ceux qui prônent une sexualité libre et en accord avec-vous-même, loin des injonctions sexuelles). Autres options : écouter des podcasts (voXXX ou coXXX, control-X, Le son du désir, etc), ou lire des romans érotiques ou porno, regarder des films qui attisent le désir,… La sensualité est complémentaire de la libido, elle aussi nécessite d'être cultivée pour stimuler ses envies et voir l'excitation sexuelle se manifester à nouveau. En couple, elle stimule l'érotisme et la sexualité.

  • Vivre des parenthèses en couple

L'été est parfois le moment idéal pour se retrouver. La plupart des Français prennent de longues vacances et ont davantage de temps pour eux. Un temps qui manque justement à celles dont la libido est en berne l'année… Le couple est la base de la famille, alors il faut savoir mettre les enfants de côté et se conserver des parenthèses enchantées, juste à deux, pour conserver l'harmonie. Idéalement, une nuit d'hôtel, ou encore mieux un long weekend, sont le plus efficaces pour se retrouver dans un cadre et une ambiance différents. Un jeu amusant consiste à se séduire à nouveau, comme lors de la première rencontre !  

Un simple dîner à deux, à l'extérieur de la maison, est suffisant, à condition qu'il soit régulier et fondé sur le plaisir, celui d'être ensemble, de parler de sujets agréables, de se faire du bien tout simplement.

Si le désir est au point mort depuis longtemps, la situation ne s'améliorera radicalement du jour au lendemain. En revanche, si les deux partenaires ont envie de se consacrer du temps et de l'engagement pour retrouver la flamme, là l'effet sera décuplé… En cas d'impasse mais d'envie réelle et partager de retrouver une vie intime, une thérapie de couple apporte une bonne aide.

  • Attiser l'envie

Les débuts amoureux sont tout feu tout flamme : le simple de voir l'autre donne envie et un baiser suffit à nous embraser. Le désir vient de l'autre et il s'impose de lui-même. Avec le temps et l'habitude, force est de reconnaître que le désir décroît et qu'il nécessite davantage d'investissement personnel. C'est en soi que l'on trouve l'envie de faire l'amour. D'où l'intérêt d'entretenir sa libido pour puiser dans ses fantasmes l'énergie sexuelle qui manque parfois à la vie quotidienne.

La sexualité commence aussi par la sensualité et la séduction : c'est aussi en attisant l'envie de l'autre que l'on s'assure des ébats enflammés. L'allumage peut prendre la forme d'un sms faussement innocent, suggérant que l'on porte les dessous qu'il ou elle préfère, ou franchement érotique avec un sexto riche en émojis sexuels… Autres idées, un email ou sms suggestif énumérant la liste de ses envies sensuelles, celle d'un dîner aux chandelles qui dérape, d'un quickie inattendu en plein air, ou encore d'un massage érotique. Là encore, l'imagination est la clé !

A lire aussi : Couple, que faire en cas de panne de désir ?

  • Créer le manque

Le désir se nourrit du manque, ce que comprennent difficilement ceux et celles dont la libido est linéaire et intense ! Un parallèle culinaire permet de mieux comprendre cette théorie : lorsque l'on est au régime sans pâtisserie, notre envie de pâtisseries ou de frites grimpe en flèche… La fusion a tendance à étouffer la libido, alors s'accorder des moments seul(e) est le plus souvent très bénéfique pour le couple. Partir un week-end avec des copines ou quelques jours en déplacement donnera vraisemblablement envie de fêter les retrouvailles sous la couette !

C'est particulièrement vrai en cas de différence de désir très marquée, la personne qui a moins envie se sent étouffée et envahie par les demandes répétées et insistantes de son ou sa partenaire : son désir n'a pas le temps de naître. De l'autre côté, celui ou celle qui a le plus de libido est terriblement frustré.e, se pose des questions sur le désir, voire l'amour que lui porte son/sa partenaire. La solution est de faire un pas l'un vers l'autre : la personne à plus faible libido peut réfléchir sur son rapport à la sexualité et lui accorder davantage de place ; elle peut aussi attendre moins des rapports si elle a tendance à vouloir un désir très intense et/ou un orgasme maximal : c'est loin d'être systématique et qu'importe, quand le plaisir est là, et la complicité du couple renforcée. La personne à fort désir doit laisser de la place à la libido de l'autre et apprendre à se faire désirer, elle a tout à y gagner puisqu'un désir maximal et réciproque augure de plaisir plus intense.

  • Se réserver des moments pour le sexe…

La sexualité est parfois la 5ème roue du carrosse, après le travail, les enfants, la famille et la belle-famille, les amis. Dans la course de la vie quotidienne, on oublie de lui réserver du temps en estimant qu'elle n'est pas prioritaire. Ce qui est peut-être vrai pour certains couples mais dans la majorité des cas, la sexualité alimente le couple, renforce la complicité et lui fait un bien fou. Pour disposer d'un peu plus de temps, il faut souvent revoir à deux la logistique domestique et apprendre à "lâcher" sur certaines choses, à demander davantage d'aide à son ou sa partenaire par exemple.
On pense souvent que la sexualité est innée, c'est faux : le coït est inné, l'érotisme s'apprend à l'aide de la masturbation, des différentes expériences, et surtout il se cultive. Chacun.e peut prendre soin de son imaginaire érotique et de sa libido, seul.e et à deux... C'est le meilleur moyen de rester investi.e dans la sexualité du couple.

PS : lorsque l'un.e des deux partenaires constate une baisse de libido durable qui provoque une souffrance, il est conseillé de consulter pour identifier une cause médicale. Si elle s'avère psychologique, des ajustements dans le couple et un travail sur soi (et sur le.la partenaire) peuvent améliorer la situation.