1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Sport et chaleur ne font pas bon ménage

Les fortes chaleurs doivent nous amener à changer nos habitudes, dont celle du sport qui représente un réel danger. Les explications avec le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste.

Rédigé le

Sport et chaleur ne font pas bon ménage

En été, avec le beau temps, nous avons tous envie de faire des activités sportives. Mais ce qui est bien connu des militaires, l'est moins des civils.

En effet, les militaires connaissent le danger de la chaleur. Ils ont donc des pratiques en opérations ou à l'entraînement pour se protéger de la chaleur : activités sportives très tôt le matin au lever du soleil, dans les bois, avec une hydratation régulière et riche en sels minéraux. Il est classique de dire que l'ennemi du soldat est la déshydratation.

Sport et chaleur : attention danger !

Lors des deux dernières grandes canicules en 2003 et 2006, les premières victimes ont été les SDF, les travailleurs de force et les sportifs. Dans le cas du sportif, la chaleur extérieure avec l'effort physique qui va entraîner la production d'énergie est très dangereuse. Très vite, le corps ne sait plus comment gérer cette poussée de température. L'organisme ne peut plus faire face, les systèmes de thermorégulation comme la sueur, la ventilation, sont dépassés... Très vite la température corporelle dépasse les 40°C, ce qui engendre une défaillance multiviscérale, c'est-à-dire du foie, du coeur, des poumons, du système hydro-electrolytique et c'est l'arrêt cardiaque.

D'autre part, les personnes qui prennent des traitements, notamment les psychotropes qui risquent d'aggraver l'hyperthermie et probablement la provoque plus facilement, doivent être particulièrement vigilantes.

Sport et chaleur : quelles précautions prendre ?

La prévention est primordiale. Désormais, les sports collectifs et les compétitions sont souvent interdites par arrêté préfectoral en cas de canicule, notamment pour les enfants. Mais l'Etat ne peut pas empêcher les personnes de courir à 14 heures en plein soleil.

Ce danger mortel de l'hyperthermie d'effort en période de canicule n'arrive que chez les personnes qui vont pratiquer des sports du type vélo, running, randonnées.... en plein soleil. Il est préférable de les pratiquer au lever du jour, à l'abri du soleil et en buvant très régulièrement de l'eau et des sels minéraux.

Que faire en cas d'hyperthermie d'effort ?

En cas d'hyperthermie d'effort, la personne sera toute rouge, sans sueur, très confuse voire dans le coma et extrêmement chaude. Il faut alors immédiatement refroidir la personne (eau, bain...) de manière à faire baisser la température. Puis, vous pouvez poser des sacs de glaçons à la base du cou et aux racines des membres, creux axillaires et creux inguinaux.

Il faut également prévenir les secours, les pompiers et le SAMU, car il faut rapidement perfuser la personne. Mais attention il s'agit d'une réanimation très difficile. Même si le patient est jeune et en bonne santé, l'hyperthermie d'effort est très compliquée à réanimer et donc mortelle. Il vaut donc mieux éviter de faire du sport en cas de fortes chaleurs.

Sponsorisé par Ligatus