1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

MMA : un sport de combat qui fait polémique

Le MMA ou Mixed Martial Arts est un sport qui fait sensation. Le principe est simple : il s'agit d'une combinaison de sports de combat. Seulement, cette pratique est souvent décriée pour son aspect violent car les règles autorisent à frapper son adversaire au sol. La compétition est toujours interdite en France. Malgré ou à cause de son image sulfureuse, le MMA fait de plus en plus d'adeptes chez les grands comme chez les plus petits. Décryptage.

Rédigé le , mis à jour le

MMA : un sport de combat qui fait polémique

Le MMA, en anglais Mixed Martial Arts, est une façon édulcorée de dénommer le free-fight. Ce sport de contact se situe au confluent de plusieurs disciplines comme la boxe, le karaté, la lutte, le jujitsu et se pratique à partir de 8-10 ans. Et comme tous les sports de combat, l'apprentissage pour les enfants se veut avant tout ludique.

Pour le Dr Arnaud Colom, chirurgien orthopédiste et amateur de MMA, cette pratique est parfaitement adaptée aux enfants, même en pleine croissance : "Si on pense que le MMA a un risque particulier sur un enfant en croissance, il faut dans ce cas arrêter tous les sports de combat. Evidemment il y a toujours un petit risque sur un sport de combat avec un choc. Mais sachant que tous les assauts sont contrôlés, que les coups ne sont pas portés… il n'y a pas plus de risque que de jouer au football ou au rugby. Cette pratique apprend même aux enfants à canaliser leur éventuelle agressivité et à respecter l'adversaire, ce qui est très important".

Autre ambiance, autre lieu. Chez les adultes, le MMA se pratique dans une cage. Mais loin des jeux du cirque, le ring un peu spécial est là pour éviter que les adeptes ne soient éjectés hors de la zone de combat. Mais contrairement aux idées reçues, tous les coups n'y sont pas permis comme le confie Bertrand Amoussou, entraîneur de MMA et président de la Commission française de MMA : "On dit que tous le coups sont permis parce que le MMA est un mélange de différents sports de combat. Donc tous les coups déjà autorisés ailleurs sont permis. Mais il y a des choses qu'on n'a pas le droit de faire. On ne peut pas taper dans la colonne vertébrale, on ne met pas de doigt dans les yeux… comme dans les autres sports de combat. La spécificité du MMA, c'est qu'on combat debout comme on combat au sol".

Plus que des sensations fortes, les participants viennent se défouler pendant les entraînements. Explosivité, recherche d'appuis, clés pour maîtriser l'adversaire… le MMA requiert bien plus de techniques que de force.

Mais aujourd'hui en France, si les autorités sportives tolèrent les entraînements, les compétitions de MMA bien plus violentes restent strictement interdites. "C'est contraire à notre législation, au code du sport", explique Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux sports, "on estime qu'il y a une atteinte à la dignité humaine par rapport aux coups au sol qui peuvent être portés après des coups normaux en stand-up". La France est l'un des derniers pays européens à maintenir l'interdiction de compétition de MMA.