1. / Bien-être - Psycho
  2. / Psycho
  3. / Burn-out

Burn-out : quels signes doivent alerter ?

Mon travail me stresse beaucoup, j'y pense chez moi, je ne dors plus, je pleure, je n'ose pas en parler. Je ne gère plus. Est-ce un burn-out ?

Rédigé le

Burn-out : quels signes doivent alerter ?

Les réponses avec Marie Pezé, psychanalyste :

"Il y a tellement de tableaux liés au travail que c'est embêtant de ne se servir que de cet intitulé anglo-saxon de surcroît. On va parler de syndrome d'épuisement professionnel plutôt que de burn-out. Il faut se souvenir que le Français est troisième en productivité horaire au rang mondial et cela a comme conséquence des tableaux d'épuisement assez répandus. Pour autant, le burn-out qu'on a pu connaître dans les années 60 ne ressemble plus du tout à celui d'aujourd'hui et c'est un peu dommage de tout mettre sur cet intitulé.

"En revanche, cette personne doit consulter. On a des généralistes très motivés sur la question, les médecins du travail sont présents pour repérer ce type de pathologie, il existe 50 services de pathologies professionnelles, un dans chaque CHU en France et 100 consultations souffrance et travail. Donc il faut consulter quand on a les trois symptômes : une fatigue que le repos ne résorbe plus du tout, l'obligation de passer à des produits légaux ou illégaux pour tenir et à un moment donné, un décrochage du travail (on n'a plus envie, ce n'est plus possible)."