1. / Bien-être - Psycho
  2. / Environnement et santé

Le tri crescendo

9 % de médicaments périmés en plus récoltés cette année, selon l'organisme de collecte Cyclamed.

Rédigé le , mis à jour le

Le tri crescendo
Le tri crescendo

Périmés, non utilisés, oubliés… à y regarder de plus près, les sirops et autres pilules qui croupissent dans nos armoires à pharmacie seraient de moins en moins nombreux. En 2011, plus de 14 000 tonnes de médicaments ont été déposées dans les pharmacies, contre 13 000 en 2010. C'est 9 % de déchets collectés en plus.

14 565 tonnes de médicaments non utilisés ont été collectées en 2011

Le trio de tête

Parmi les régions les mieux placées, le Limousin fait figure de meilleur élève avec 363 grammes de médicaments collectés par habitant. Puis viennent tout juste derrière la Picardie, et la Champagne-Ardenne. À l'inverse, la Corse (156) et l'Île-de-France sont les cancres du classement.

Un réflexe écologique

Depuis cinq ans, il est obligatoire de rapporter à sa pharmacie les médicaments non utilisés (MNU). Bouteilles de sirop, suppositoires, gélules, pommades, aérosols, etc… ces médicaments hors d'usage, emballages compris, sont éliminés dans 52 incinérateurs conformes aux normes environnementales, pour chauffer et éclairer "des milliers de logements", selon Cyclamed, l'association qui gère ce recyclage.

Avec plus de 14 000 tonnes collectées en 2011, la pratique semble rentrer dans les mœurs. Pourtant au début de l'opération, en 2007, de nombreux pharmaciens refusaient encore de récupérer les médicaments de leurs clients.

En rapportant les médicaments inutiles, on participe à la protection de l'environnement, en évitant le relargage de ces substances chimiques dans les toilettes, ou leur dissémination dans les décharges, au risque de polluer la terre et les eaux de surface et souterraines.

D'autre part, conserver des médicaments périmés chez soi, c'est prendre le risque d'une intoxication accidentelle, notamment des enfants.

Tous les médicaments sont recyclés, sauf les seringues et les aiguilles, de même que les radios ou les thermomètres, les pansements, les lunettes, les compléments alimentaires, ou les produits pour animaux.

D'après AFP 

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le Net :

  • Cyclamed, collecte en pharmacie des médicaments non utilisés des particuliers