Le double dutch, la corde à sauter version sportive

Nous avons tous sauté à la corde, de notre plus tendre enfance pour s'amuser à l'âge adulte pour s'entretenir physiquement. Et parmi cette pratique très complète, il en existe une plus complexe qui se nomme le double dutch. Explications et démonstrations avec Nordine Attab, notre coach sportif.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Le double dutch est une pratique inventée à New York par des enfants d'immigrés néerlandais. Quelques années plus tard, dans les années 70, s'est développée une version plus sportive. Depuis quelques années elle gagne la France au point qu'en juillet 2015 se dérouleront les championnats du monde de corde à sauter à Paris.

Durant cette pratique très complète, on pense souvent que seule la personne qui saute au dessus de la corde produit un effort. Mais les tourneurs, en plus de leur rôle essentiel dans la coordination des sauts, sont aussi énormément sollicités physiquement.

Les conseils de Nordine Attab

La Fédération américaine de double dutch spécifie que chaque corde doit mesurer 3,5 m pour être homologuée. Néanmoins, en France et en Europe, il n'y a pas de longueur minimale.

Il existe plusieurs styles de cordes : cordes classiques avec un noeud au bout de chaque extrémité (corde d'escalade avec un diamètre d'un centimètre minimum afin que la corde puisse effectuer une rotation optimale). Il existe également des cordes avec des perles assez longues. Elles permettent ainsi d'obtenir un poids de corde plus important donc la possibilité d'effectuer des cercles plus grands avec moins d'effort.

Certaines cordes sont équipées de poignets permettant ainsi de se protéger les mains contre les ampoules mais également d'obtenir une rotation optimale de la corde grâce à un meilleur coup de poignet.

Pour toutes les personnes qui débutent dans cette pratique, ne cherchez pas la vitesse d'exécution du mouvement. Intégrez dans un premier temps la coordination, que ce soit au niveau du tourneur mais également des sauts. N'hésitez pas à mimer votre gestuelle afin d'obtenir une régularité dans vos mouvements.

Certaines salles de remise en forme disposent de cordes permettant d'effectuer des cours de double dutch. Très complets, ces cours ne sont pas forcément axés que sur les sauts. De nombreux exercices sont effectués dans le rôle du tourneur en y ajoutant quelques variantes (fentes latérales, squat, etc.).

Pour plus d'informations, il existe une Fédération française de double dutch. N'hésitez pas à les contacter.