Au Royaume-Uni, six enfants sont morts après des infections à streptocoques A

Des infections invasives à streptocoques A ont provoqué le décès de six enfants britanniques. La bactérie circule à un plus haut niveau que d'habitude, entraînant également aussi une hausse des cas de scarlatine dans le pays.

Muriel Kaiser avec AFP
Muriel Kaiser avec AFP
Rédigé le , mis à jour le
Les streptocoques A sont à l'origine de la scarlatine
Les streptocoques A sont à l'origine de la scarlatine  —  Shutterstock

L'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) appelle les parents à la vigilance. En Angleterre, cinq décès ont été enregistrés chez des enfants de moins de 10 ans dans les sept jours ayant suivi un diagnostic d'infection invasive à streptocoques du groupe A. Une sixième mort a été enregistrée au Pays de Galles. 

Au cours de la dernière saison d'infections à streptocoques A (2017-2018), quatre décès d'enfants de moins de 10 ans avaient été enregistrés en Angleterre. Les autorités sanitaires observent une augmentation de ce type d'infections invasives par rapport aux saisons qui ont précédé la pandémie de Covid-19. 

À lire aussi : Plusieurs cas de méningites à Strasbourg, dont un mort : ce qu'il faut savoir

Un traitement par antibiotiques

Pour autant, "il n'y a aucune preuve qu'une nouvelle souche est en circulation", explique l'agence britannique. Elle estime que la cause probable de la hausse du nombre des infections réside dans l'augmentation de la circulation bactérienne et des contacts. 

Les streptocoques A causent "habituellement une infection bénigne, maux de gorge ou scarlatine, qui peut être facilement traitée avec des antibiotiques", a souligné dans un communiqué le Dr Colin Brown, le directeur adjoint de l'agence de sécurité sanitaire. Problème : l'antibiotique le plus prescrit contre ces bactéries, l'amoxicilline, fait actuellement l'objet d'une pénurie. Et pour l'heure, il n'existe aucun vaccin.

La scarlatine en augmentation

De plus, la scarlatine, une maladie causée par les streptocoques, généralement sans gravité mais très contagieuse, a enregistré une forte croissance, avec 851 cas signalés la semaine du 14 au 20 novembre au Royaume-Uni, contre 186 en moyenne à la même époque les années précédentes. 

La semaine dernière, une épidémie de scarlatine a également été détectée dans une école en Espagne, à 60 km de la frontière française. Huit enfants y ont été diagnostiqués. 

Consulter dès que possible

Si la majorité des infections à streptocoques sont bénignes,"dans de rares circonstances, cette bactérie peut entrer dans le système sanguin et causer des maladies graves, appelées infections invasives à streptocoques A", qui restent "peu communes", explique le Dr Colin Brown. 

Il invite les parents à surveiller les symptômes (fièvre, rougeur de la peau, étourdissements, symptômes comparables à la grippe), et consulter dès que possible, pour que leurs enfants puissent être soignés rapidement, avant que l'infection ne devienne grave. 

En France, une enfant de trois ans est décédée des suites d'une angine bactérienne au streptocoque A, le 28 novembre dernier.

Antibiotiques à l'unité, une mesure compliquée ?
Antibiotiques à l'unité, une mesure compliquée ?  —  Le Magazine de la Santé - France 5

Pour ne manquer aucune info santé, abonnez-vous à notre newsletter !