Traitement anti-acné : ce qu'il faut savoir

Traitement anti-acné : ce qu'il faut savoir

Bien qu'elle comporte des risques avérés pour la santé, l'isotrétinoïne, la molécule active des génériques du Roaccutane, reste encore un traitement efficace contre l'acné. Son utilisation nécessite toutefois de suivre attentivement certaines précautions.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Bien que le lien ne soit pas encore établi, l'isotrétinoïne peut entraîner des troubles psychologiques, en particulier dépressifs. La prise de ce type de médicament anti-acné nécessite une attention particulière de la part de l'entourage, notamment pour déceler d'éventuels changements d'humeur ou des comportements inhabituels, comme une perte d'appétit ou des troubles du sommeil.

Il est recommandé de signaler à son médecin tous les antécédents personnels et familiaux de troubles psychologiques et psychiatriques et de le prévenir immédiatement si des changements d'humeur ou de comportements sont remarqués.

Si elle est prise pendant la grossesse, la molécule peut également entraîner de graves malformations du foetus. Les jeunes filles et jeunes femmes qui s'apprêtent à prendre le traitement sont donc invitées à signer un accord de soin et de contraception. Un carnet-patiente qui les suivra tout au long du traitement leur sera alors remis.

Six règles à respecter pour prévenir le risque de grossesse

Si vous débutez un traitement par isotrétinoïne, l'Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), recommande de respecter six règles pour prévenir les risques de grossesses au cours du traitement :

  • Utilisez une méthode de contraception efficace même en l'absence d'activité sexuelle. Demandez conseil à votre médecin ou reportez-vous au carnet-patiente ou à la brochure contraception qu’il vous remettra.
  • Conservez votre accord de soin et de contraception signé dans votre carnet-patiente.
  • Présentez votre carnet-patiente à chaque visite chez votre médecin et à votre pharmacien.
  • Effectuez un test sérologique de grossesse tous les mois pendant le traitement et 5 semaines après l'arrêt du traitement.
  • Ne donnez pas ce médicament à d'autres personnes même si elles présentent des symptômes identiques.
  • Rapportez à votre pharmacien toutes les capsules restantes à la fin du traitement.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :