Sécurité routière : limiter l'alcoolémie à 0,2 g pour les nouveaux conducteurs ?

En 2014, le nombre de morts sur la route a augmenté pour la première fois depuis 12 ans. Parmi les mesures envisagées par le gouvernement : abaisser le taux maximum d'alcool dans le sang autorisé aux conducteurs novices, en le faisant passer de 0,5 g à 0,2 g par litre de sang. 

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

En France, il est interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d'alcool par litre de sang (ou 0,25 mg d'alcool par litre d'air expiré). Cela correspond à deux verres d'alcool. Une consommation qui a des effets immédiats sur l'organisme. "Il y a des effets physiques : le premier, c'est de réduire le champ visuel et donc de ne pas voir un obstacle et le second est de diminuer les reflexes de correction face à un obstacle. Il y a également un effet psychique qui est une augmentation du sentiment d'invincibilité", explique le Dr Philippe Batel, addictologue.

Les 18-24 ans sont les premières victimes de l'alcool au volant. L'idée d'une tolérance zéro ou presque fait son chemin depuis plusieurs années. Dans un rapport remis l'été dernier, l'Inspection générale de l'administration préconisait d'abaisser le taux d'alcool maximum autorisé aux conducteurs novices, en le faisant passer de 0,5 g par litre de sang à 0,2 g par litre de sang. Une bonne mesure, selon Philippe Batel : "Au-delà de 0,2 g, il y a déjà un danger or ce sentiment d'invincibilité, les jeunes l'ont aussi de manière naturelle donc c'est tout à fait judicieux d'abaisser le seuil chez eux", estime le spécialiste.

753 jeunes de 18 à 24 ans ont été tués sur les routes en 2012 en France. Pour un automobiliste novice, le risque d'être tué est quatre fois plus grand que pour un conducteur plus chevronné.

L'alcoolémie correspond au taux d'alcool présent dans le sang. Elle se mesure en grammes par litre de sang (analyse de sang) ou en milligrammes par litres d'air expiré (éthylotest, éthylomètre).

Source : Sécurité routière