Premiers secours : mode d'emploi

Ch@t du 24 avril 2012 de 15h à 16h : les réponses du Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste et de Michaël Drevet, instructeur secourisme Croix-Rouge.

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le
Premiers secours : mode d'emploi

Les réponses du Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste

  • Dans l'éducation nationale, les infirmières scolaires se forment de plus en plus au monitorat pour enseigner gratuitement.

Excellente initiative que les infirmières se forment aux gestes : 1/ pour les pratiquer le cas échéant et 2/ pour les enseigner. Elles sont de très bonnes interlocutrices dans les établissements scolaires. En revanche, nécessité de se former au monitorat "comme tout le monde".

  • A qui dois-je m'adresser pour qu'une formation 1ers secours ait lieu dans mon école ?

Probablement à la direction de l'école pour organiser quelque chose sur place. Sinon, votre mairie vous indiquera les associations agréées de formation.

Le premier réflexe est d'appuyer/comprimer pour stopper l'hémorragie, si possible avec des gants ou un coussin, chiffon. En suite alerter les secours. En cas de maintien de la compression impossible, mettre en place un lien large (un tampon relais) pour comprimer. Allonger la victime et attendre les secours.

Les morsures sont rares. La prévention est essentielle : chaussures montantes, regarder où on met les pieds, chaussettes,.... Sinon, en cas de morsure, surélever le membre pour limiter l'afflux de sang, mettre de la glace éventuellement et placer un lien large entre le cœur et la morsure (pas de garrot). Alerter rapidement le 15 ou 18.

  • Comment faire, lors d'un accident, quand une personne est inconsciente, qui respire et qui est à plat ventre?

Tout dépend des circonstances : si risque traumatique (lésion de la colonne vertébrale) parce que chute de hauteur, accident, etc... il est préférable de ne pas la mobiliser. Sinon, un retournement prudent, à plusieurs, pour maintenir l'axe tête cou tronc est possible. En cas d'arrêt respiratoire/cardiaque : pas le choix, il faut la retourner et entamer la réanimation.

  • Que faire s'il s'agit d'un épistaxis ? Est-ce le même principe que pour stopper une hémorragie ?

Une épistaxis se stoppe en comprimant les 2 narines (pincer le nez) pendant au minimum 10 minutes et tête en avant.... pas en arrière. Si l'épistaxis ne s'arrête pas : alerter les secours.

  • Bien sur que la formation est la même. Pourquoi en serait-il autrement ?

La formation est la même, ce que je voulais dire c'est que les infirmières (comme les médecins d'ailleurs) n'ont pas l'équivalence du diplôme de moniteur. Il faut aller se former.

  • Une personne perd connaissance alors qu'elle est assise dans son fauteuil. Où et dans quelle position la mettre ?

Une personne inconsciente qui respire doit être mise en position latérale de sécurité. Si vous ne pouvez pas (vous êtes seul avec la victime), basculez la tête en arrière et dégrafez col cravate ceinture pour faciliter la respiration. Alertez et surveillez.

  • Que faire en cas de convultions chez un adulte et un enfant ?

Les convulsions ou crises d'épilepsie ne peuvent pas être arrêtées par des gestes de secours/ Il faut donc laisser se dérouler la crise en protégeant (éviter la victime ne se blesse,...). Une fois la crise passée, la victime est généralement inconsciente et respire bruyamment : la mettre en PLS. Vous aurez bien-sûr préalablement alerté les secours.

  • Lors d'un massage cardiaque des côtes peuvent se casser, il est dit qu'il est préférable de le faire quand même mais si une des côtes cassée vient perforer un poumon la personne peut également en mourir ?

En cas d'arrêt cardiaque, la priorité est au massage cardiaque, même si on casse des côtes. D'ailleurs, si le geste est correctement fait: appui au milieu de la poitrine, bras tendu, cela limite les complications. Donc Appeler, Masser et Défibriller. Si vous ne faites rien, la personne va mourir.

  • Mon père (88 ans) a un reflux gastrique prononcé peut-on lui taper dans le dos quand il s'étouffe en mangeant pratiquement à chaque repas ?

Si votre papa s'étouffe réellement (pas de son pas d'air) il faudra lui donner 5 claques dans le dos. En revanche, ce que vous décrivez n'est pas une fausse-route et taper dans le dos ne facilité pas la respiration. Il faut traiter son RGO (reflux) ou comprendre pourquoi il s'étouffe" (les aliments passent partiellement de travers) avec son médecin.

  • Est-ce que le SST est valable à l'extérieur du travail ?

Le diplôme SST (sauveteur-secouriste du travail) vous permet d'acquérir des compétences de secourisme. Ces compétences sont bien-sûr valables et utilisables partout (aucun problème de responsabilité par ex on ne vous reprochera pas de ne pas être "diplômée"). En revanche, certaines professions requièrent des diplômes spécifiques. Le SST ne sera pas suffisant.

C'est une initiation. Il est indispensable de se former pour pratiquer +++.

Il faut alerter les secours très vite et sucer de la glace peut limiter l'inflammation et l'œdème. Regarder toujours dans une canette ou un verre avant de boire !!

  • Sans respiration, en arrêt cardiaque, comment procéder (rythme pressions, fréquence insuffler air) ?

Il faut appuyer sur le thorax 100 fois par minute (http://www.allodocteurs.fr/maladies-coeur-infarctus-arret-cardiaque-que-faire-en-cas-d-039-arret-cardiaque-2863.html) sur le rythme de Staying Alive. On peut si on sait le faire associer un bouche à bouche : alterner 30 compressions thoraciques avec 2 insufflations.

Chaque fois que la victime est inconsciente (ne répond pas) mais respire, l'objectif de la Position Latérale de Sécurité est d'éviter cela justement.

  • Pour les petits de maternelle on a besoin d'un support livre pour parler de ces premiers gestes. Avez-vous des références de livres pratiques ou de littérature adaptés à ces enfants ?

Pas de référence pour parler des premiers gestes aux enfants. En revanche vous pouvez les sensibiliser à donner l'alerte (que dire ? Qui appeler) avec un téléphone factice voire quelques gestes (massage sur un mannequin...).

  • Pour info, même les professeurs (EPS et SVT le plus souvent) peuvent se former au monitorat de premiers secours, pour ensuite former leurs élèves.

Très bonne idée même !

  • Dans le cas d'un arrêt cardiaque avec arrêt respiratoire, quelle est la procédure manuelle à adopter : fréquence des pressions ? Fréquence de l'air insuffle ?

Déjà répondu Il faut appuyer sur le thorax 100 fois par minute (http://www.allodocteurs.fr/maladies-coeur-infarctus-arret-cardiaque-que-faire-en-cas-d-039-arret-cardiaque-2863.html) sur le rythme de Staying Alive. On peut si on sait le faire associer un bouche à bouche : alterner 30 compressions thoraciques avec 2 insufflations.

  • Pour moi, la question de l'émission était : pourquoi les français sont-ils encore si peu nombreux à être formés ? Je suis déçue, cette question-là n'a pas été traitée dans l'émission. En effet, comment inciter les gens à se former ? Peut-être en proposant des formations gratuites ? Qu'en pensez-vous ?

Oui, formations gratuites, cours intégrés et répétés dans le cursus éducation nationale et pourquoi pas au permis de conduire. Il faut également privilégier des formations courtes (10 h c'est long...).

Collée comment ?

De 1 à 8ans : réaliser les compressions thoraciques, à une ou deux mains (fonction de la force physique du sauveteur), pour "enfoncer" le sternum d’environ 1/3 de l’épaisseur du thorax de l’enfant. Après 30 compressions enchaîner avec 2 insufflations.

  • Ne faut-il pas mettre la personne en PLS lors de convulsion afin d'éviter qu'elle n'avale sa langue ?

Oui une fois la crise finie. On parle de phase stertoreuse, après la crise où la personne est inconsciente et respire (bruyamment).

  • Un enfant de moins de 6 ans assiste à un acte de secourisme mais la personne décède sous ses yeux malgré les soins d'urgence, quels sont les bons mots à lui dire à ce moment là ?

Personnellement, il vaut mieux faire sortir les enfants de la pièce où se déroule la réanimation. Ensuite, il faut expliquer ce qui s'est passé le plus simplement et notamment les gestes pratiqués (le cœur s'est arrêté et sans le cœur on ne peut pas vivre. Les secouristes ont donc essayé de le faire redémarrer en appuyant dessus,...). La prise en charge par un psychologue dans un 2° temps peut aussi être nécessaire selon qu'il s'agisse du décès d'un proche...

Une brûlure grave (comme toutes) doit être arrosée : refroidir les brûlures venant de se produire avec de l’eau, par exemple de l’eau froide du robinet, en laissant couler l’eau sans pression sur la brûlure jusqu'à l’obtention d’un avis médical. L’arrosage immédiat d’une brûlure diminue l’extension de la brûlure, limite ses conséquences et soulage la douleur. Les vêtements de la victime doivent être retirés le plus tôt possible, sans ôter ceux qui adhèrent à la peau. Ceci peut être fait pendant l’arrosage ou sous la douche. Alertez les secours.

  • En cas de morsure de serpent en pleine montagne, que conseillez-vous, surtout si le portable est déchargé ?

Il faut s assurer d avoir un moyen d alerte avant de partir ...2° batterie. Sinon, mieux vaut ne pas faire marcher la victime et la laisser pour revenir après avoir donné l'alerte http://www.allodocteurs.fr/archives-viperes-insectes-meduses-les-bons-gestes-en-cas-de-piqure-4206.html

  • En cas de piqûre de vipères, loin de tout secours, est-il mieux de faire une piqure et garrot ou ne rien faire du tout ?

Ce n est pas un garrot mais un lien large au dessus de la morsure. L'objectif est de ralentir l afflux sanguin. Membre surélevé, victime allongée http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-viperes-insectes-meduses-les-bons-gestes-en-cas-de-piqure_4206.html

Les convulsions ou crises d épilepsie ne peuvent pas être arrêtées par des gestes de secours/ Il faut donc laisser se dérouler la crise en protégeant (éviter la victime ne se blesse,...). Une fois la crise passée, la victime est généralement inconsciente et respire bruyamment : la mettre en PLS. Vous aurez bien-sûr préalablement alerté les secours.

  • Dans le reportage la semaine dernière sur le massage cardiaque, le chroniqueur n'a pas effectué de ventilation. Pourquoi ? Et ne doit-on pas le faire si nous n'avons pas eu une formation pour ?

Dans cette chronique:http://www.allodocteurs.fr/maladies-coeur-infarctus-arret-cardiaque-que-faire-en-cas-d-039-arret-cardiaque-2863.html Je n'ai montré que les 3 gestes minimaux à réaliser et recommandés pour le grand public : Appeler Masser Défibriller. Bien-sûr, si le sauveteur sait réaliser le bouche-à-bouche, il peut le pratiquer en réalisant 2 insufflations toutes les 30 compressions thoraciques.

Placer le talon d'une main au centre de la poitrine. L’appui sur le thorax doit se faire sur le sternum, strictement sur la ligne médiane, jamais sur les côtes. Placer l’autre main au-dessus de la première, en entrecroisant les doigts des deux mains. On peut aussi placer la seconde main à plat sur la première, mais en veillant à bien relever les doigts sans les laisser au contact du thorax Démo : http://www.allodocteurs.fr/maladies-coeur-infarctus-arret-cardiaque-que-faire-en-cas-d-039-arret-cardiaque-2863.html

  • Que préconisez-vous, en cas d'orage et donc de foudre quand on se trouve à découvert en pleine montagne, avec bâtons et/ou vtt ? Même question en pleine forêt ?

Le moindre risque consiste à s'écarter le plus possible des troncs, et à éviter la proximité des branches basses. Huttes de pierre, église ou chapelle protègent aussi, ne pas toucher un pilier ou un mur.

  • Bravo pour votre sujet, je suis assistante maternelle et je dois me former personnellement et à mes frais, sinon en dehors de ma formation avec une approche légère pour les premiers secours, nous n'avons pas de suivi  !

Dommage qu'il n'y ait pas de prise en charge ni de suivi.

  • Une personne accidentée inconsciente (mais pas en arrêt cardiaque) tombée sur le dos est-elle plus en danger laissée ainsi, plutôt que placée en PLS par un secouriste seul, avec potentiellement des lésions pour la colonne ?

Tout dépend du risque de lésion de la colonne. En cas de gros doute ou risque, mieux vaut la laisser sur le dos et basculer prudemment la tête en arrière pour libérer les voies aériennes.

  • En cas d'œdème de Quincke si on a ni canule, ni Polaramine®, après avoir alerté les secours, que peut-on faire pour éviter que la personne ne s'étouffe ?

Pas grand-chose malheureusement. Si la personne est allergique, elle aura sur elle un kit d'injection d'adrénaline qui est le médicament qui traite le choc allergique/Quincke. Sinon, alertez très vite les secours et surveillez, en cas d'arrêt cardiaque, massez immédiatement.

  • Comment puis-je faire pour faire SAMU social la nuit ?

Peut-être contacter le SAMU Social de votre ville.

  • Pourquoi en cas de choc (suite à 1 main coincée dans 1 porte) conseille-t-on de soigner rapidement le traumatisme, alors qu'on pense que ca ira mieux avec le temps ?

Il faut surtout vérifier l'absence de fracture. Les gestes de secours ne remplacent pas un examen médical et encore moins une radio si nécessaire. En cas de doigt coincé et que vous pensez que "rien n'est cassé" vous pouvez bien-sûr attendre pour voir l'évolution.

  • Y a t-il systématiquement des petites électrodes pour enfant avec un défibrillateur ?

Les recommandations disent : le défibrillateur automatisé chez l’enfant doit être réalisée avec des appareils adaptés (électrodes enfant, commande enfant...). Cependant, dans un but de sauvetage, si le sauveteur se trouve en présence d’un enfant en arrêt cardiaque et qu’il a en sa possession seulement un DAE "adulte", il pourra l’utiliser.

  • Que faire lorsque quelqu'un présente une fracture ouverte avec un saignement important ?

S'il y a une hémorragie, il faut la stopper mais la compression locale est impossible à cause du morceau d'os. Alertez rapidement en expliquant la situation et essayez de comprimer autour de l'os sorti. Sinon, un point de compression est toujours possible en appuyant entre l'hémorragie et le cœur. Ces points ne sont malheureusement plus enseignés aux premiers secours.

  • Y a t-il une différence de positionnement de la pulpe des doigts sur la poitrine d'un nourrisson pour un massage cardiaque et pour la deuxième phase en cas d'étouffement ?

La position des doigts est identique à celle des compressions thoraciques lors de l’arrêt cardiaque du nourrisson. Effectuer 5 compressions plus lentement et plus profondément que les compressions thoraciques réalisées au cours de la RCP.

Voici quelques conseils http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-viperes-insectes-meduses-les-bons-gestes-en-cas-de-piqure-4206.asp?1=1 Sinon, votre pharmacien peut vous conseiller des crèmes anti allergiques et calmantes (pas besoin d'ordonnance).

  • J'ai suivi la formation SST au mois de novembre ! Où puis-je faire une mise à jour ? Et à quel prix ?

Le mieux est de vous adresser à l'organisme formateur.

  • Comment je peux faire pour pouvoir participer à la formation pse1 avec la Croix-Rouge ?

Le mieux est de vous adresser directement à la délégation CRF de votre ville.

  • Combien coûtera la formation après l'été ?

Le mieux est de vous adresser directement à la délégation CRF de votre ville.

  • Comment dois-je faire pour faire des maraudes la nuit avec la Croix-Rouge y a t-il un âge ou pas ?

Le mieux est de vous adresser directement à la délégation CRF de votre ville.

  • J'aimerais faire du secourisme et participer à la Croix-Rouge comment je devrais faire ?

Le mieux est de vous adresser directement à la délégation CRF de votre ville.

Une prochaine chronique sur France 5 y sera consacrée par Setti je crois (ce jeudi ?) ;-) Sinon, compresses, gazes, sparadrap, ciseaux thermomètre frontal et ajouter: coussin hémostatique pour les hémorragies, sac plastique (membre coupé) et gants.

  • Je suis infirmière et je pense, bien formée aux soins d'urgences grâce à mon travail, mais vous m'avez rappelé que n'importe qui peut être confronté à une situation d'urgence. C'est décidé, dès ce soir, je convaincrai mon mari de suivre à son tour une formation.

Excellent. En attendant donnez lui envie de se former : http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-que-faire-en-cas-d-arret-cardiaque-_2863.html

  • A t-on intérêt à faire la formation PSC1 avant le mois de juillet, du fait qu'elle sera moins complète ?

L'important est de recevoir une formation. N'attendez pas, vous pouvez avoir besoin des gestes dès demain.

Les réponses de Michaël Drevet, instructeur secourisme Croix-Rouge

Ne pas faire vomir, ne pas donner à boire, mettre l'enfant au repos et demander un avis médical en appelant le 15.

  • Infirmière depuis 1997, je souhaiterais mettre à jour ma formation reçue pendant mes études et enfin enseigner les gestes de 1ers secours. Où puis-je m'adresser en région parisienne ?

Vous pouvez vous adresser à une délégation de la Croix-Rouge française ou une autre association de secourisme qui vous proposera de suivre la formation PSC1, vous pourrez après avoir suivi une formation de formateur, enseigner ces gestes.

  • La non-assistance à personne en danger est punie par la loi, mais que faire quand on se sent incapable par manque d’aptitude et d’expérience ?

Le minimum que l'on puisse faire est d'alerter les secours. Ils pourront vous guider par téléphone en attendant l'arrivée d'une équipe.

  • Je suis actuellement en formation pour devenir DEA et on nous dit que les points de compression sont interdits et qu’il faut se servir d’un CHU ou d’un garrot. Qu’en est-il exactement car je vois que vous dites à un intervenant qu’il faut faire les compressions ?

Les points de compressions ne sont effectivement plus indiqués dans le cas d'une hémorragie, il faut comprimer directement la plaie avec la main protégée et la remplacer par un pansement compressif si le sauveteur à besoin de se libérer en attendant les secours.

  • Où puis-je décrocher le dossier inscription pour le pse1 ?

La formation PSE1 est destiné plus particulièrement aux intervenants des équipes de secours. La formation grand public est le PSC1. Dans les deux cas, les délégations de la Croix-Rouge française (ou d'une autre association de secourisme) devraient pouvoir vous aiguiller.

  • Pouvez-vous me dire comment faire pour devenir secouriste à la Croix-Rouge et faire le SAMU social et que faut-il pour le faire ?

Le plus simple est de vous adressez auprès de la délégation Croix-Rouge la plus proche de chez vous, vous trouverez les coordonnées sur le site internet de la Croix-Rouge.

  • Est-il dangereux de faire des insufflations si elles sont mal faites ?

Une insufflation trop forte pourrait provoquer un vomissement de la victime, il est donc important d'insuffler progressivement jusqu'à ce que la poitrine de la victime commence à se soulever.

  • Je fais des crises d’épilepsie et j’avais arrêté mon traitement, j’ai du le reprendre mon médecin me l’a represcrit mais je n’en fait plus est-ce que cela peut revenir j’en faisais que pendant mon enfance.

Seul votre médecin traitant sera en mesure de répondre à cette question.

En savoir plus

Cinq millions de personnes sont victimes d’un accident de la vie courante chaque année. Parmi elles, on compte un million d’enfants. Près de 20 000 personnes meurent de ces accidents dans un environnement familier. C’est pendant le temps que mettent les secours pour arriver que peut s’aggraver l’état de la victime, et c’est pendant ce laps de temps qu’il faut agir !

Certains gestes simples peuvent sauver des vies s’ils sont pratiqués rapidement et correctement.

Intervenir en cas de malaise cardiaque, sauver un enfant qui s'étouffe ou simplement savoir donner correctement l'alerte en cas d'accident, aider une personne inconsciente ou sur le point de s’étouffer, protéger les victimes d’un accident de la route en attendant les secours… Aujourd'hui, il est indispensable de maîtriser ces réflexes de premiers secours.

Chaque année, 10 000 vies pourraient être épargnées si une personne sur 5 connaissait les gestes d’urgence. Malheureusement, moins de 7 % des Français se forment chaque année aux premiers secours. Quels sont ces gestes qui sauvent ? Comment réagir face à un accident à la maison, au travail ou sur la route ?

Découvrez 6 gestes de premiers secours à connaître absolument et qui s'apprennent de 7 à 77 ans !

En savoir plus sur Allodocteurs.fr :

L'application indispensable à télécharger sur votre smartphone :

En savoir plus :