Pourquoi dormons-nous moins en vieillissant ?

Plus on vieillit, moins on a besoin de sommeil. Ne faut-il pas juste modifier ses habitudes de vie ?

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le , mis à jour le

Les réponses avec le Dr Olivier Pallanca, psychiatre et spécialiste des troubles du sommeil :

"Au cours de la vie, il est normal d'avoir un sommeil de moins en moins récupérateur, en tout cas la sensation d'avoir un sommeil moins profond. Grâce aux enregistrements polysomnographiques, on observe qu'il y a moins de sommeil lent profond. Du coup cela donne une impression de sommeil plus léger, plus friable. En vieillissant les rythmes veilles-sommeils sont aussi beaucoup plus lâches. Quand on est jeune, l'horloge biologique marque très bien la nuit et l'activité du jour. Et en vieillissant cela a tendance à s'aplanir des deux côtés, du coup on dort moins bien la nuit et on est un peu moins vigilant la journée.

"Un des premiers conseils serait d'améliorer la vigilance la journée pour renforcer la continuité du sommeil la nuit. Même si le temps de sommeil diminue un petit peu en vieillissant, il reste à 90 % identique. Il faut donc le maintenir. La luminothérapie peut être une bonne idée. Souvent il y a trop peu d'alternance jour-nuit au niveau de la rétine, qui fait que les gens sont maintenus dans une espèce d'atmosphère où les rythmes sont encore moins marqués que dans la vie normale."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :