Bulletin de santé du 8 août 2011

Les méduses auront bientôt leur météo, la tourista du champignon touche le Sud-Ouest, une greffe du bras réussie pour une fillette de 2 ans, l'accélération du vieillissement sexuel pour les grands séducteurs...

La rédaction d'AlloDocteurs
La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les méduses auront-elles leur météo en 2012 ?

L'ingénieur Patrice Bernard a de la constance. Depuis trois décennies, il recense auprès des postes de secours du littoral de Méditerranée le nombre de piqûres de méduses sur des estivants. Ces données sont précieuses pour mettre au point d'ici 2012 un "bulletin météo méduses".

Le biologiste de l'Inserm s'est mis en tête de recenser, sur son temps libre, le nombre d'estivants piqués par ces animaux gélatineux sur le littoral méditerranéen, et notamment par quatre des espèces les plus représentées : Pelagia noctulica (la plus urticante), Aurelia aurita (transparente, peu urticante), Rhizostoma pulmo (plus grosse, d'un bleu laiteux) et Cotylorhiza tuberculata (en forme de sombrero brun-jaune).

Ses observations lui ont permis de constater qu'il y a eu abondance de méduses de 1981 à 1985, puis de 1994 à 2008. Entre les deux, presque rien... Ces données servent à l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes) qui s'est donné pour objectif la mise au point d'ici 2012 d'un "bulletin météo méduses" départemental, avec le soutien du conseil général. Le but est de prévoir les mouvements des bancs avant qu'ils n'échouent sur les plages.

Source : AFP

Cueilleurs de champignons, soyez vigilants !

Les urgences du Sud-Ouest sont confrontées à un afflux de patients, surtout des touristes, pris de diarrhées et de nausées après avoir voulu profiter de la prolifération exceptionnellement précoce de champignons, causée en plein été par les bizarreries de la météo. En effet, la cueillette démarre traditionnellement début septembre. Mais dans un Sud-Oues,t grand producteur de cèpes, les fortes chaleurs du printemps et les pluies de juillet en ont voulu autrement en 2011.

La plupart des intoxications ont pour origine une confusion entre le bolet bleuissant, toxique, et le cèpe de Bordeaux.

La préfecture du Lot a donc émis une série de recommandations pour se prémunir contre les intoxications aux champignons. Si les intoxications sont spécialement nombreuses dans le Sud-Ouest, ces conseils valent pour toute la France où, selon la préfecture, on déplore chaque année un millier d'intoxications. Certaines peuvent d'ailleurs être fatales :

  • ne pas ramasser le champignon si on a le moindre doute
  • cueillir uniquement les spécimens en bon état et prélever la totalité du champignon pour permettre l'identification
  • éviter les bords de routes ou les aires industrielles car les champignons concentrent les polluants
  • ne jamais déposer les champignons dans un sac plastique, qui accélère le pourrissement
  •  séparer les champignons par variété puisqu'un champignon toxique peut contaminer les autres
  •  bien se laver les mains après la récolte
  •  ne pas consommer sans avoir soumis sa récolte à un pharmacien ou un spécialiste
  • conserver les champignons au réfrigérateur, consommer dans les deux jours au maximum
  • bien les faire cuire, ne jamais les consommer crus
  • en cas d'apparition d'un ou plusieurs symptômes (tremblements, vertiges, troubles de la vue, nausées, vomissements), appeler immédiatement le Centre 15 ou un centre antipoison.

Source : AFP

 

Greffe du bras réussie pour une fillette de 2 ans

L'opération pour greffer le bras d'une fillette de 2 ans, qui avait eu son membre sectionné par une machine agricole dimanche 7 août 2011, dans le Var, "s'est bien passée" selon le service de communication de l'hôpital de La Timone à Marseille.

"C'est une opération très délicate, mais les chirurgiens sont optimistes", a indiqué la même source précisant que l'état de la fillette n'inspirait plus d'inquiétude.

L'accident s'était produit dimanche 7 août à 8 h 30 dans la bergerie familiale à Montmeyan dans le Var. Les services de secours, qui avaient pu récupérer le bras sectionné, avaient décidé du transfert de la petite fille en hélicoptère vers l'hôpital marseillais pour y tenter une greffe.

Selon les premiers éléments, la fillette, qui voulait imiter sa mère et donner à manger à des moutons, a été happée par le tapis roulant sur lequel était déposé le fourrage réservé aux ovins. Son bras droit a été sectionné par la machine.

Source : AFP

 

Quand draguer accélère le vieillissement sexuel...

L'étude du comportement d'outardes houbara mâles, une espèce d'oiseau vivant en Afrique du Nord au Moyen-Orient et en Asie centrale, aide à comprendre les mécanismes de la sénescence. Un fort investissement dans la reproduction chez les jeunes oiseaux accélère le vieillissement cellulaire et influe notamment sur la fertilité. Cette étude menée par des chercheurs du Muséum national d'histoire naturelle, du CNRS et de Reneco Wildlife Consultants a permis d'expliquer le vieillissement sexuel grâce à des oiseaux. Les résultats sont publiés sur le site Ecology Letters.

Séduire ou se maintenir, il faudrait choisir. Six mois par an, les mâles d'outardes houbara passent une partie de leur journée à parader pour attirer les femelles. Parmi les jeunes reproducteurs, les individus effectuant les parades les plus exubérantes produisent des éjaculats de meilleure qualité. Cependant au fil du temps, ces mâles qui paradent le plus, perdent cet avantage et montrent des signes de sénescence accélérée avec des éjaculats contenant moins de spermatozoïdes et plus de spermatozoïdes anormaux. Cependant ces mâles vieillissant portent beau et réussissent à maintenir des niveaux de parades nuptiales équivalents à ceux de jeunes individus. Une manière pour eux de tromper les femelles sur la "marchandise" ?

Source : CNRS

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :