1. / Alimentation
  2. / Régimes
  3. / Régime amaigrissant

Régime : la méthode Beyoncé pointée du doigt par les nutritionnistes

Selon la British Association for Nutrition and Lifestyle Medicine, le régime suivi et promu par la star de la pop "pourrait être dangereux."  

Rédigé le

Régime : la méthode Beyoncé pointée du doigt par les nutritionnistes
Beyoncé en concert. ©Fotolia

Le défi était de taille pour Beyoncé. Dix mois après la naissance de ses jumeaux, le 13 juin 2017, la chanteuse s’est produite au festival Coachella pour un concert historique. Deux heures de show, de danse et de chant.

Pour que cela soit possible, la star a suivi une préparation physique extrême et un régime végétalien… draconien : le "22 Days Nutrition". Le pain, les glucides, le sucre, les produits laitiers, la viande, le poisson et l’alcool sont proscrits. La chanteuse en a même fait plus en suivant ces indications pendant 44 jours. 

"J'ai faim"

Dans le documentaire Homecoming sur la préparation de Coachella, produit par Netflix, Beyoncé confie en coulisse : "J’ai faim."

Ce régime est désormais vendu par la star et son entraîneur Marco Borgès à la tête d’une "société d’offre de solutions pour un style de vie basé sur les plantes." Un abonnement de 14 dollars par mois, ou 99 dollars par an, permet d'obtenir les fiches recettes.

À lire aussi : "Qu'est-ce-que la pré-éclampsie, la maladie dont Beyoncé a souffert ?"

"Carences nutritionnelles"

Selon le nutritionniste Daniel O'Shaughnessy interrogé par la BBC, ce régime pourrait entraîner des « carences nutritionnelles. » Celui-ci ne fournit par exemple que 1.400 calories par jour. Trop peu. Le National Health Service recommande aux hommes de consommer en moyenne 2.500 calories par jour et aux femmes 2.000.

"C’est trop faible pour n'importe qui. Les participants se sentiront fatigués et épuisés, en particulier lorsqu’ils feront de l’exercice", explique Daniel O'Shaughnessy sur la BBC. "Cela pourrait être dangereux pour une personne moyenne de suivre ce régime sans une équipe de nutritionnistes et d'entraîneurs comme Beyoncé."

Autre problème : il est peu prudent d’exclure tous les produits d’origine animale sans aucune information sur les problèmes nutritionnels que cela peut engendrer : des carences en fer, en vitamine B12 ou en protéines.

Promotion made by Beyoncé

La chanteuse a mis en ligne le 24 juillet une vidéo faisant la promotion dudit régime, dorénavant baptisé "Beyoncé’s Kitchen" et créé à l’origine en 2013. Le spot s’ouvre avec des images du premier jour des préparatifs. La star monte sur sa balance. "Le cauchemar de chaque femme… ", commente-t-elle. Le verdict tombe : 79,3 kg. "Un long chemin reste à parcourir" se lamente la chanteuse.

Pendant deux minutes et 30 secondes, l’internaute voit Beyoncé faire de la musculation, danser, préparer ses repas… Son entraineur Marco Borgès y expose les bienfaits des légumes : "Si vous vous nourrissez de produits végétaux, vous aurez certainement plus d’énergie." La vidéo a été visionnée près de 1,8 millions de fois sur Youtube.

Un public influençable

"C’est inquiétant car elle est suivie par un grand nombre d’adolescents qui peuvent être influençables", commente Daniel O'Shaughnessy. "Beyoncé est une passerelle vers des millions de personnes."

Son entraîneur a déclaré que la chanteuse "est toujours consciente de l’importance d’une bonne nutrition et d’un exercice physique pour adopter un style de vie sain et heureux."

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Beyoncé (@beyonce) le

Pourtant, il y a exactement un an, la pop star défendait les rondeurs féminines dans le magazine Vogue, quelques mois après sa performance à Coachella. "Je pense qu'il est important pour les femmes et les hommes de voir et d'apprécier la beauté des corps naturels." Les fans ne savent plus sur quel pied danser.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr