1. / Alimentation

La consommation des produits bios en légère baisse chez les Français

12% des Français disent avoir consommé du bio quotidiennement en 2018, contre 16% en 2017, selon le baromètre 2019 de l’Agence Bio.

Rédigé le

La consommation des produits bios en légère baisse chez les Français
Seuls 34% des Français pensent qu'il est normal de payer le bio plus cher © ThoroughlyReviewed on VisualHunt.com

"En 2018, l’évolution de la consommation des produits issus de l’agriculture biologique est marquée à la fois par une stagnation de la consommation régulière (au moins une fois par mois) et un recul de la consommation journalière" note l’Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique. Son baromètre 2019, publié le 21 février, indique par ailleurs que les Français les plus aisés sont plus nombreux à avoir augmenté leur budget alloué au bio, tandis que les plus pauvres l’ont diminué [1].

Le prix, premier frein à la consommation

Autre donnée significative relevée par l’Agence bio : la perception du prix des produits issus de l’agriculture biologique. En 2017, 41% estimaient qu’il était normal de payer plus cher de la nourriture bio, alors qu’ils n’étaient plus que 34% en 2018. Le prix est d’ailleurs le premier frein à la consommation de produits bio évoqué par la très grande majorité des personnes interrogées (84%).

© Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique

Toutefois, la tendance n’est pas du tout la même chez les 18-24 ans. 47% d’entre eux trouvent en effet normal de payer plus cher pour des produits bio. L’Agence bio évoque une "fracture générationnelle nette", et ajoute que 27% des jeunes indiquent vouloir augmenter leur consommation de bio dans les six mois à venir.

Le bio, quelle définition ?

Il n'est pas toujours facile de comprendre tout ce qu'implique le label "bio". Face à la grande variété de produits présents sur le marché, par ailleurs, on ne sait parfois plus où donner de la tête. Ne vous laissez pas avoir par ce label quand il est apposé sur des produits transformés, car il ne certifie absolument pas que ceux-ci soient nutritionnellement corrects. Lisez toujours la liste des ingrédients, traquez le sucre, traquez le sel et méfiez-vous des procédés de fabrication qui peuvent modifier la digestion.

"Si c'est bio, c'est bon ?" Chronique diffusée le 11 janvier 2019.


[1] Ce sondage, réalisé en  ligne via un  questionnaire auto-administré d’une vingtaine de minutes, comprend les réponses de 2.000 Français âgés de 18 ans et plus.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus