Robert Marchand, 100 ans, cycliste, et tout son souffle !

Cinq heures, c'est le temps qu'il a fallu à Robert Marchand pour relier Thiescourt (Oise) à Cambrai (Nord), soit 90 km, lors de la Cyclosportive Paris-Cambrai, qui s'est achevée le 2 septembre 2012. Une performance étonnante quand on sait que le cycliste est âgé de… 100 ans !

Rédigé le

Robert Marchand, 100 ans, cycliste, et tout son souffle !
Robert Marchand, 100 ans, cycliste, et tout son souffle !

C'est la 12ème fois que Robert Marchand participe à la Cyclosportive Paris-Cambrai, qui comprend quatre parcours, dont le plus long est de 215 km. Ancien pompier de Paris, l'homme est resté très sportif. A l'âge de 67 ans, il décide de remonter sur un vélo. Quatre ans plus tard, en 1982, il intègre un club dans l'Oise, et participe à de nombreuses courses. La difficulté ne lui fait pas peur, et c'est avec énergie que M. Marchand s'attaque aux plus grands cols : l'Izoard et le Galiber dans les Alpes, ou encore le Tournalet dans les Pyréneées. Sans compter de nombreuses courses en Allemagne, en Italie, et même en Russie !

"Je fais du vélo parce que j'aime ça, pas pour battre des records", assure t-il. Et pourtant, en février 2012, Robert remporte le record de l'heure des plus de 100 ans sur le vélodrome de l'Union cycliste internationale, à Aigle, en Suisse, en parcourant 24,25 km en une heure ! "Le gars qui va venir derrière moi, va falloir qu'il y aille ! (...) Je pouvais aller un peu plus vite mais j'ai pas voulu ! ", clame-t-il à l'arrivée.

L'exploit de Robert Marchand en février 2012

Une pointe d'humour qui semble caractériser le coureur, puisqu'en franchissant la ligne d'arrivée de Cambrai vers 15h30 ce dimanche 2 septembre 2012, Robert Marchand a déclaré : "j'aurais pu arriver avant, mais j'ai préféré attendre les copains pour qu'on franchisse la ligne ensemble !".

Mais Robert Marchand n'est pas du genre à se reposer. La semaine prochaine, il prendra le départ du Paris-Honfleur pour 208 km de course, avant de se lancer sur la piste d'un 100 km, le 20 septembre 2012, à Lyon. Robert Marchand a prévenu, ses concurrents n'ont qu'à bien se tenir !