Quand les parents bougent, les enfants suivent

Une expérience américaine confirme que les parents peuvent inciter leurs enfants à augmenter leur activité physique, simplement en donnant l’exemple. Un moyen assez simple de lutter contre le surpoids et l’obésité.

Rédigé le

Quand les parents bougent, les enfants suivent
Quand les parents bougent, les enfants suivent

Si vos enfants ne veulent pas aller courir dehors tout seul, mieux vaut prévoir des activités avec eux, pour faire bouger toute la famille.

C’est ce que démontre cette étude publiée dans le Journal of Physical Activity ans Health, qui relate l’expérience suivie par 83 familles qui ont adhéré à un programme américain destiné à prévenir le surpoids et l’obésité chez les enfants de 7 à 14 ans.

Les parents ont été incités à augmenter leur activité physique en marchant 2000 pas de plus par jour. Les 83 mères ont participé, et 34 pères. Résultat, les jours où les mères atteignaient ou dépassaient leur objectif, les enfants effectuaient 2117 pas supplémentaires, pour seulement 1175 les autres jours. Même principe avec les pères, 1598 pas de plus, contre 1123 les jours où l’objectif paternel n’était pas atteint.

On note que l’effet d’entrainement maternel est meilleur le week-end, mais qu’il n’y a pas de différence entre les jours de la semaine pour les pères.

Source : Parental Influence on Child Change in Physical Activity During a Family-Based Intervention for Child Weight Gain Prevention, Journal of Physical Activity ans Health, juillet 2012.

En savoir plus