Pourquoi les victimes de viol se sentent-elles coupables ?

Pourquoi souvent les victimes de viol se sentent-elles coupables ? Les réponses avec le Dr Muriel Salmona, psychiatre, psychotraumatologue.

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi les victimes de viol se sentent-elles coupables ?

"La culpabilité des victimes est souvent liée à l'agresseur. Souvent l'agresseur met en scène la culpabilité de la victime : il lui dit que c'est de sa faute, qu'elle l'a mérité, qu'elle l'a provoqué, que la victime ne vaut rien... particulièrement quand il s'agit de proche. La culpabilité de la victime peut aussi venir du fait que la victime ne se soit pas débattue, qu'elle n'ait pas pu réagir, qu'elle ait été paralysée... et le fait de ne pas connaître le processus de sidération, de ne pas connaître les stratégies de l'agresseur, ne pas comprendre pourquoi on est complètement déconnectée interagit aussi avec la culpabilité de la victime.

"Il y a aussi tout ce qui concerne la société qui va peser sur la victime, qui ne veut pas savoir souvent la réalité des violences sexuelles, la réalité du viol et la réalité de cette entreprise de destruction qui a tendance à confondre violences et sexualité. Et cela va faire peser sur la victime une mise en cause. La victime peut aussi s'être exposée, elle n'est pas suffisamment protégée..."

En savoir plus

Dossier :

Questions/Réponses :

Sponsorisé par Ligatus