Plantes et anxiété : compatibles avec les médicaments ?

Peut-on remplacer un traitement antidépresseur par un traitement par les plantes ? Les plantes sont-elles compatibles avec la prise d'anxiolytiques et/ou d'antidépresseurs ?

Rédigé le , mis à jour le

Plantes et anxiété : compatibles avec les médicaments ?

Les réponses de Thierry Thévenin, producteur herboriste bio de plantes médicinales et du Dr Laurent Chevallier, médecin nutritionniste :

"Pour la dépression, il faut demander conseil à son médecin. Les plantes peuvent être éventuellement une solution dans des conditions particulières. Par exemple, on a le millepertuis qui peut être utilisé. Mais il faut un délai minimum de trois semaines avant de l'utiliser si le médecin est d'accord. Il s'agit d'un délai de trois semaines entre l'arrêt de l'antidépresseur classique et l'utilisation du millepertuis.

"Les plantes ne sont pas compatibles avec la prise d'anxiolytiques. C'est soit l'un, soit l'autre. D'autre part, ça n'a pas le même effet. Si on a besoin des médicaments allopathiques, il faut les prendre. Il ne faut pas les prendre en excès, mais des fois cela peut être une transition intéressante. Une fois que l'épisode dépressif est passé, une fois que cela s'est stabilisé, on peut les arrêter. Il y a alors une espèce d'angoisse qui naît avec l'arrêt des médicaments. Trois semaines après on peut donc prendre un peu de millepertuis pendant quelques mois. Mais il faut faire attention chez les femmes car ça diminue l'efficacité de la pilule...

"Avec le millepertuis il y a des interactions possibles avec les médicaments. On le sait car on a fait beaucoup d'études. Il faut faire attention quand on prend des anxiolytiques, parce qu'il y a cette phase où la molécule reste dans l'organisme. Il faut qu'elle soit évacuée avant de prendre les plantes. On peut aussi choisir des itinéraires thérapeutiques si on n'a pas pris d'anxiolytiques. On peut très bien commencer à essayer de gérer une petite anxiété avec le millepertuis. Si elle persiste et si on ne s'en sort pas, on peut alors consulter et essayer d'autres pistes.

"Quand on est sur un versant de dépression, c'est l'indication du millepertuis. Si on est sur un versant d'anxiété, on peut utiliser d'autres plantes. On ne peut pas prendre de millepertuis si on est sous traitement antidépresseur. En revanche on peut utiliser d'autres plantes. Par exemple, on peut prendre une tisane à la camomille, de l'aubépine si on est sous traitement antidépresseur.

"On parle ainsi du millepertuis car on a fait beaucoup de recherche sur cette plante. À la fin des années 1990-2000, elle a été la plante la plus prescrite en Allemagne à la place des antidépresseurs. Des études sérieuses ont démontré que cette plante était extrêmement efficace même si on peut aussi penser qu'il y a eu des conflits d'intérêt."

En savoir plus :

Questions/réponses :

* Les réponses de Thierry Thévenin, producteur herboriste bio de plantes médicinales et du Dr Laurent Chevallier, médecin nutritionniste

Sponsorisé par Ligatus